Voiture électrique


Voici la Voiture Propre qui roule à l'électricité : l'
Automobile électrique et Hybride .
Retrouvez sur ce Site les Actualités, Dossiers, les principales Marques et Modèles de véhicules electriques actuels et à venir. Nous abordons aussi l'actualité de la
Voiture Hybride , des voitures propres et nouveaux concepts technologiquement "Green".
Découvrez aussi l'
histoire de la voiture électrique du 19 è siècle jusqu'à aujourd'hui.
Passionné ? Venez échanger et commenter sur nos articles de blog pour Partager avec les autres utilisateurs.
Futur Acheteur de Voiture électrique ? Inscrivez-vous pour acheter une voiture électrique être averti dès que nous aurons des partenariats avec certains constructeurs.

Pénurie d’essence en France : Nissan en profite pour faire la pub de sa voiture électrique


Durant plusieurs jours, les automobilistes français ont été contraints de faire une longue queue pour pouvoir se fournir en essence. Si pour les automobilistes, l’attente relève du véritable calvaire, pour Nissan, il en est autrement. En effet, pour le constructeur, il s’agit d’une véritable aubaine à saisir pour effectuer une action marketing inédite.

nissan essence1

Une pénurie d’essence qui se fait de plus en plus sentir par les français

Le blocage des distributeurs de carburant et des raffineries dû aux actions menées depuis quelques jours à l’encontre de la loi El Khomri paralyse complètement l’hexagone. Les automobilistes qui n’ont pas encore opté pour l’utilisation des voitures électriques sont aujourd’hui contraints de faire la queue pour pouvoir faire le plein d’essence. La solution pour se sortir pendant quelques minutes de ce calvaire ? Se laisser tenter par l’opération « séduction » du constructeur Nissan.

nissan penurie essence france

nissan publicite

Une idée qui a le mérite d’être originale

Devant la paralysie complète à cause de la pénurie d’essence, le constructeur Nissan met en œuvre une action marketing, qui a réellement le mérite d’être originale. En effet, pour promouvoir sa gamme de voitures électriques, le constructeur a eu la bonne idée de proposer aux automobilistes de les remplacer dans leurs véhicules coincés dans les files d’attente, par un agent de la marque tout de bleu vêtu, pendant qu’ils essaient l’une des voitures 100% électriques de la marque. Ingénieux. Très réactive, l’opération visait à vanter les mérites des véhicules électriques et à convaincre les conducteurs de franchir enfin le pas. L’action permet en outre de renforcer considérablement le lien affectif entre les détenteurs de voitures et la marque.

France : Le déploiement du réseau national de bornes de recharge s’étend dans les zones rurales


La France rattrape peu à peu son retard dans le déploiement de son « réseau national » de bornes de recharge et compte désormais 13 000 bornes réparties dans environ 4 000 stations à travers tout le pays. Aujourd’hui, ce déploiement s’étend également dans les zones rurales, où la voiture électrique séduit davantage.

recharge ford electrique

Le réseau national commence à prendre forme

Après toutes ces années de retard, la France voit enfin prendre forme son « réseau national » de bornes servant à charger les véhicules électriques. En effet, le nombre de bornes de recharge réparties dans tout l’hexagone a connu un bond considérable de 30 % par rapport à 2015. Le préfet « chargé d’assurer la coordination du déploiement », Francis Vuibert, a par ailleurs indiqué que fin avril 2016, le pays comptait déjà 12.800 points de recharges, tous ouverts au public et répartis dans leur ensemble dans 3.900 stations. Un nombre qui exclut les bornes des particuliers et d’entreprises. L’objectif à atteindre d’ici 2020 étant l’installation de 50.000 bornes.

La voiture séduit à la campagne où le déploiement des bornes est d’autant plus facile

Aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, c’est à la campagne que la voiture électrique séduit le plus. En effet, selon le patron du programme électrique du constructeur Renault, le véhicule électrique Zoé affiche un niveau de vente de 15 % seulement en ville, de 35 % dans les zones périurbaines et de 50 % à la campagne. Côté espace d’aménagement, l’installation de ces bornes, aussi bien sur la voie publique qu’à domicile, est en toute logique par contre, plus facile à la campagne qu’en ville.

croissance bornes recharge france

Source : Les Echos

La BMW i NEXT : pour étoffer le catalogue BMW i en 2021


L’assemblée générale annuelle de la marque BMW s’est tenue le jeudi 12 mai dernier à Munich. Et parmi les informations clés dévoilées par le patron de la marque à l’hélice Harald Krüger, l’arrivée prochainement d’une BMW i NEXT. Il s’agira d’une voiture à motorisation 100% électrique et autonome, qui viendra concurrencer « frontalement » la marque Tesla.

bmw i next

Les détails BMW i NEXT, encore méconnus

La marque BMW prévoit de lancer un nouveau modèle de voiture 100 % électrique et profitant d’un système de conduite autonome en 2021. Si les détails spécifiques à la voiture sont pour l’instant encore méconnus, le patron de la marque Harald Krüger a néanmoins annoncé que l’espace intérieur de ce véhicule profiterait d’une toute nouvelle conception. Il faudra sans doute s’attendre à retrouver certains éléments essentiels et marquants du concept Vision Next 100, avec sa commande gestuelle et son affichage tête haute.

D’autres projets, dans un avenir plus proche

Si le lancement de la BMW i NEXT n’est prévu que pour 2021, d’autres projets, toujours aussi ambitieux devraient, dans un avenir proche, voir le jour,. En effet, lors de l’assemblée générale, le patron de la marque a également annoncé le lancement d’une version roadster de l’i8, issue de la gamme BMW i, d’ici 2018. Dans sa gamme « traditionnelle », la marque allemande prévoit en outre de sortir très prochainement un nouveau modèle en sus du X7, ceci, à vocation luxueuse. Aucune fenêtre de lancement n’a néanmoins été spécifiée.

France : 10.000 voitures électriques environ ont été immatriculées depuis début 2016


La diversification des modèles de voitures électriques ainsi que la mise en œuvre de différentes mesures incitatives ont eu leur effet dans l’hexagone. Avec 9 899 immatriculations attribuées depuis janvier jusqu’à fin avril 2016, la part des ventes des véhicules électriques dépasse une fois encore, la fameuse barre des 1 %.

Renault Zoe

La vente de l’électrique représenterait 1,19 % des parts de marché

Sur les 9 899 immatriculations attribuées dans le pays, 2 621 concernent seulement les ventes du mois d’avril 2016. Avec 1 948 immatriculations attribuées en avril 2015, le marché du véhicule électrique connait une importante progression, estimée à 34 %. Le segment des véhicules électriques conforte par ailleurs sa place parmi les ventes de voitures neuves dans le pays, avec aujourd’hui 1,19 % des parts de marché. Cette accélération des ventes s’explique notamment par l’assouplissement des conditions relatives à l’obtention de la prime de conversion et à l’arrivée sur le marché de modèles de véhicules toujours plus attrayants avec notamment des batteries plus performantes.

Les modèles de véhicules électriques qui séduisent le plus

Du haut de ses 990 unités enregistrées, la Renault ZOE se situe à la première place du classement des véhicules électriques les plus populaires cette année en France. Cumulant plus de 492 immatriculations, la nouvelle version de la Nissan LEAF, équipée d’une batterie de 30 kWh, apparaît également comme l’un des modèles de voitures électriques les plus appréciés. D’autres modèles de véhicules électriques se distinguent également sur le marché. La BMW i3 compte 146 immatriculations, le Kia Soul EV totalise 138 immatriculations, la Bolloré Bluecar et le Citroen e-Mehari comptent respectivement 122 et 112 immatriculations chacune.

Japon : plus de bornes de recharge que de stations-services !


Une enquête réalisée récemment par Nissan a dévoilé que le Japon comptait aujourd’hui plus de bornes de recharges destinées aux voitures électriques que de stations-services. Avec 40.000 bornes de recharge dans le pays, rouler dans une voiture électrique est d’autant plus simple dans ce pays qui se veut être la troisième économie du monde.

Photo : Tokyo Times

Photo : Tokyo Times

Plus de recharge pour les véhicules électriques qu’aux États-Unis

D’après les chiffres donnés par le constructeur automobile Nissan, le Japon compterait actuellement 40 000 bornes de recharge pour les véhicules électriques contre seulement 34 000 stations-services. Aux États-Unis par contre, les stations-services sont nettement plus nombreuses, soit 114 500 stations, que les bornes de recharges avec seulement 9 000 unités installées à ce jour. Nissan inclut néanmoins dans son calcul les bornes électriques domestiques. Un geste que le constructeur explique tout simplement par le développement du concept de l’économie de partage.

La taille du pays… un avantage considérable

La taille du Japon constitue un avantage considérable, lorsqu’il s’agit d’utiliser les voitures électriques. En effet, la recherche de la prochaine borne est d’autant plus simplifiée grâce à la taille relativement petite du pays. De ce point de vue, la dimension des États Unis constitue un point négatif, du fait qu’en terme de nécessité, les besoins en bornes de recharges sont infiniment plus importants. Il va de soi que l’implantation des bornes électriques se développera en premier lieu dans les grandes agglomérations aux États-Unis, un développement parallèle à celui des véhicules électriques.

japan electric cars

Sources : Nissan, Japan Times, Statista, Guardian

Une voiture électrique hors du commun signée école polytechnique


Le groupe Poly eRacing composé d’une trentaine d’étudiants en génie de l’école Polytechnique de Montréal au Canada a mis au point une voiture électrique unique. Écoresponsable, mais pourtant à la pointe des nouvelles technologies, cette voiture peut atteindre en moins de 4 secondes les 100 km/h. Résultat de 7 ans de développement, elle représentera le Québec à l’occasion de 2 compétitions internationales d’envergure.

Photo Journalmetro Isabelle Bergeron/TC Media

Photo Journalmetro Isabelle Bergeron/TC Media

Une conception inédite

Si la voiture électrique proposée par l’équipe Poly eRacing 2016 se démarque, c’est grâce au fait que les ingénieurs aient su associer respect de l’environnement et technologie de pointe. La coque bleue de la voiture est conçue à partir de matériaux biocomposites composés de fibres de lin, de cellulose et de plastique renforcées fabriquée à partir de déchets. Batterie au lithium, châssis en métal et ailerons colorés, cette voiture électrique se veut être moderne et design. Fierté de toute l’équipe, la conception de cette voiture aura tout de même nécessité 100.000 dollars d’investissements.

Un objectif clair

Si l’équipe Poly eRacing avait atteint le Top 3 des deux compétitions l’année dernière, les représentants de l’équipe 2016 eux, visent le top 2 sur les deux épreuves, la Formula SAE Electric au Nebraska et la Formula North en Ontario. Pour le fondateur du club, il s’agira d’être bon partout, sans rien mettre de côté. Très apprécié dans les grandes entreprises de construction automobile, ce type de projet permet aux étudiants de travailler dans une équipe pluridisciplinaire, et de profiter d’ une formation plus complète avec le développement d’un produit de A à Z.

Source : Journal Metro Montreal

Le gouvernement allemand propose une aide financière pour l’achat d’une voiture électrique


Pour atteindre son objectif d’un million de voitures électriques se déplaçant sur ses routes d’ici 2020 le gouvernement allemand déploie les grands moyens. Pour inciter ses citoyens à se tourner vers ses voitures écologiques et peu consommatrices, le gouvernement a décidé de consacrer un milliard d’euros pour donner une impulsion à l’achat des voitures électriques.

aide bonus voiture electrique

Recevoir une Prime d’achat versée dès ce mois de mai

Mercredi 04 mai, le gouvernement allemand a annoncé une mesure qui assurément motivera la population à l’achat d’une voiture électrique. En effet, pour atteindre le million de voitures électriques circulant sur ses routes du pays d’ici 2020, le gouvernement compte distribuer une prime aux futurs acheteurs. Ainsi, dès le mois de mai, une prime de 4 000 euros sera accordée à l’acheteur d’une voiture électrique. Pour un véhicule hybride rechargeable, la prime sera de 3 000 euros. Cette prime sera cependant revue à la baisse à partir de 2018. Le programme ne prend en outre, pas en charge les achats de voiture électrique dépassant les 60 000 euros.

Montrer l’exemple

Pour inciter la population à l’achat de voitures électriques, le gouvernement allemand veut bien montrer l’exemple en électrifiant davantage son parc automobile. Ainsi de 10 % actuellement, le gouvernement compte électrifier 25 % de ses véhicules. Le programme de soutien prévoit également de dédier une enveloppe de 300 millions d’euros pour augmenter le nombre de bornes électriques de recharge dans le pays d’ici 2020. Ceux qui achèteront une voiture électrique pourront en plus profiter de 100 millions d’euros d’avantages fiscaux.

source : Les Echos

Une voiture électrique abordable et d’une autonomie de 300 km, c’est le projet que Ford développe actuellement


Mark Fields, le PDG de Ford a confirmé le jeudi 28 avril dernier, que la marque est bien en train de « travailler » sur un modèle de voiture électrique pas chère et capable de fournir une autonomie de 320 km aux utilisateurs. Destinée au grand public, pour les petites et moyennes bourses, cette voiture électrique apparaît comme une réponse de Ford à ses rivaux : General Motors et Tesla, qui avaient mis le constructeur sur la sellette.

Ford Electrique

Un objectif bien défini

Le groupe automobile Ford prépare activement sa contre-attaque face à GM et à Tesla. Lors de la conférence tenue par le PDG de Ford avec des analystes du marché automobile, le président a spécifié que pour le groupe l’objectif principal est de produire de façon massive un modèle de voiture 100 % électrique, abordable et performante en terme d’autonomie. Ford cherche en outre à devenir leader dans le segment de la voiture électrique ou tout au moins de figurer parmi les meilleurs constructeurs sur le marché.

Une voiture électrique Ford modèle E

À l’instar de la Model 3, de Tesla ou du tant attendu modèle de voiture électrique développé par Général Motors, la voiture électrique du groupe Ford veut aussi séduire le maximum de personnes. Le modèle sera connu comme étant le « Model E » de Ford, un nom dont le groupe possède le brevet, et ce, depuis le début de l’ère industrielle automobile. Cette voiture électrique devrait, selon une première hypothèse, entrer en production en 2019. En attendant, les amateurs de la marque peuvent se rabattre sur le modèle de la Ford Focus Hybrid.

29 avril 1899 : retour sur le record de vitesse de la voiture électrique « Jamais contente »


Forme particulière rappelant la silhouette d’une torpille et très basse sur les roues, la « Jamais contente » se démarque encore aujourd’hui par son design et sa performance. Présente au jardin des Tuileries lors de l’Exposition internationale des automobiles, cette voiture électrique d’un tout autre genre détient le record de vitesse de plus de 100 km/h sur la route d’Archères dans les Yvelines établi le 29 avril 1899.

Jamais Contente

« La Jamais Contente », conçue pour être aussi rapide que possible

« La Jamais Contente » a été fabriqué par l’ingénieur Camille Jenatzy, très connu de la « Compagnie internationale des Transports automobiles ». Elle a été essentiellement conçue pour être une puissante voiture de course. Chaque détail de sa construction a été exclusivement réalisé de façon à optimiser toujours plus sa vitesse. Une fois sur la piste, la voiture s’est montrée à la hauteur des attentes du constructeur en battant le record du kilomètre de la voiture électrique du comte de Chasseloup-Laubat de 92 km/h et le record de vitesse des voitures à pétrole arrêté à 62 km/h.

« La Jamais Contente », de la puissance à revendre

Cette voiture électrique était équipée de 2 moteurs électriques, d’une puissance totale de 50 kilowatts et capable d’atteindre 100 chevaux sur un bref effort momentané. Pesant en tout 250 kg, chaque moteur commandait une roue arrière. Elle était également dotée d’une batterie d’accumulateurs de 650 kg. Les autres organes de « La Jamais Contente » pèsent au total 200 kg. Le poids total du véhicule en ordre de marche est donc de 1100 kg. « La Jamais Contente » profitait d’une carrosserie constituée par une association aluminium et partinium. La forme de torpille permet à la voiture de présenter le minimum de résistance possible à l’air. Le véhicule est aujourd’hui exposé au musée de la voiture de Compiègne dans l’Oise.

Source : France Pittoresque

LeSee : La voiture électrique chinoise au concept et au design prometteurs


Désormais, les Chinois aussi sont présents sur le marché de la voiture électrique. Y voyant un énorme potentiel à exploiter, le géant chinois LeEco a présenté le mercredi 20 avril dernier, son modèle de voiture électrique LeSee. Design futuriste et capacité à « évoluer seule », le modèle se montre plutôt prometteur.

LeSee de LeECO

Un modèle de voiture électrique évolutive

Pour son premier modèle de voiture électrique, le géant chinois de la vidéo LeEco a misé sur un modèle aux allures futuristes, avec un intérieur design, modulable et surtout minimaliste. L’habitable se démarque par son volant rétractable et ses fauteuils métamorphes, pouvant s’adapter à la morphologie des passagers et offrir ainsi un confort optimum. Les lunettes arrière et le pare-brise de la voiture sont intégrés au toit, spécialement taillé dans du verre. Ultra connecté, l’affichage donnant accès aux différentes fonctions de cette voiture électrique est entièrement tactile. Pour ce premier modèle, LeEco promet une vitesse maximale de 210 km/h.

LeSee voiture electrique chinoise

Une initiative particulièrement appréciée

Le gouvernement chinois apprécie particulièrement ce genre d’initiative. En effet, la mise en avant de la voiture électrique entre dans l’optique visant à faciliter la transition énergétique dans le pays. D’autant plus que le pays souhaite entamer rapidement cette transition. Le géant chinois LeEco envisage par ailleurs de former avec sa LeSee une flotte de taxis autonomes, avec un espace isolé pour chacun des passagers. Ceci dans le but de désengorger de façon considérable les transports en commun.

interieur Lesee

LeSee2

LeSee Chine