Voiture électrique


Voici la Voiture Propre qui roule à l'électricité : l'
Automobile électrique et Hybride .
Retrouvez sur ce Site les Actualités, Dossiers, les principales Marques et Modèles de véhicules electriques actuels et à venir. Nous abordons aussi l'actualité de la
Voiture Hybride , des voitures propres et nouveaux concepts technologiquement "Green".
Découvrez aussi l'
histoire de la voiture électrique du 19 è siècle jusqu'à aujourd'hui.
Passionné ? Venez échanger et commenter sur nos articles de blog pour Partager avec les autres utilisateurs.
Futur Acheteur de Voiture électrique ? Inscrivez-vous pour acheter une voiture électrique être averti dès que nous aurons des partenariats avec certains constructeurs.

Mondial de l’Auto à Paris : présentation officielle de la voiture électrique de Mercedes Benz


C’est en octobre prochain, en marge du salon de l’Automobile à Paris que Mercedes Benz dévoilera au grand public son véhicule tout électrique haut de gamme d’une autonomie atteignant les 500 km.

Mercedes Benz electrique

Mercedes Benz dévoilera son véhicule électrique d’une autonomie de 500 km en automne

Lancée depuis peu dans le domaine des véhicules électriques, la firme allemande Mercedes Benz annonce la présentation d’une voiture 100 électrique haut de gamme au mondial de l’automobile qui se tiendra à Paris du 1er au 16 octobre prochain. Pour se donner une chance de pouvoir concurrencer Tesla, le leader dans ce domaine, et les autres challengers tels qu’Audi et Porsche, le groupe dotera les véhicules de batteries lithium-ion d’une autonomie pouvant atteindre les 500 km. Les premiers modèles seront commercialisés d’ici la fin 2020 avec un objectif de vente fixé à 100 000 unités par an.

Pour un nouveau souffle du marché de l’électrique allemand

Pour l’aboutissement de ce projet et le développement de son volet électrique, le groupe Daimler annonce pour les deux prochaines années, un investissement de près de 7 milliards d’euros pour financer les technologies soucieuses de l’environnement. Cette initiative couplée à la décision du gouvernement allemand d’accorder un bonus financier à tout nouvel acquéreur de véhicule électrique donnera certainement un coup de pouce favorable au marché de l’électrique dans le pays. Actuellement, les voitures électriques peinent encore à séduire les consommateurs à cause d’un manque d’infrastructure évident, mais aussi pour leur coût prohibitif et leur autonomie jugée insuffisante.

Source : Les Echos

Norvège : un marché automobile interdit aux véhicules à essence à partir de 2025


Selon certains médias (le journal norvégien Dagens Naeringsliv entre autres), la Norvège qui est connue pour son grand engagement écologique serait d’ici 2025 le premier pays à interdire la vente des véhicules à essence au profit des tout électriques.

voiture electrique norvege

Interdiction de la vente de véhicules à essence d’ici 2025

Selon des rumeurs relayées par certains médias et confirmées par la moitié des Partis représentant le gouvernement norvégien, un projet de loi serait actuellement en étude pour l’interdiction à la vente des véhicules à essence à l’horizon 2025. Le seul point de divergence entre les quatre partis au pouvoir serait lié à la date d’application de la mesure. Cette décision qui profiterait grandement aux voitures électriques n’a pas manqué de faire réagir Elon Musk, le leader du géant américain Tesla qui a qualifié le pays de « génial ». Si cette loi venait à être votée, la Norvège s’inscrirait alors dans l’histoire comme le premier pays au monde à prohiber la commercialisation des véhicules polluants.

La Norvège : un pays éco-responsable

Très écologiquement engagée, la Norvège enregistre déjà près de 24 % de voitures électriques parmi les véhicules actuellement en circulation sur son territoire. Et ce chiffre est en voie d’augmentation, car les statistiques récentes indiquent qu’une voiture achetée sur trois était électrique. Elle conforte aussi son engagement envers l’environnement en favorisant l’utilisation de l’énergie renouvelable telle que l’énergie hydraulique qui produit 99 % de l’électricité du pays ou encore l’énergie éolienne, dont la production triplera d’ici 2020. Outre cela, la Norvège est le tout premier pays à s’engager dans un plan zéro déforestation qui consiste à ne pas contribuer à la déforestation tropicale. Cette mesure s’accompagne d’ailleurs de la mise en vigueur d’une taxe climatique.

Source : clubic / image : wikipedia

Mai 2016 : hausse de 57 % des ventes de voitures électriques par rapport à mai 2015 en France


En mai dernier, la France aura vu son parc automobile électrique compter 2 214 nouveaux véhicules, soit 57 % de plus qu’au mois de mai 2015. C’est la Renault Zoe qui arrive en tête des ventes suivie de la Leaf de Nissan.

Renault Zoe recharge

Hausse des ventes de voitures électriques de 57 % au mois de mai dernier

Les voitures électriques investissent de plus en plus le parc automobile français avec une hausse de 57 % d’immatriculations au mois de mai dernier par rapport au mois de mai 2015. En effet, le mois passé aura vu 2.214 nouvelles immatriculations de voitures électriques soit 806 de plus que l’année dernière à la même période. Sur le marché des voitures électriques particulières, la hausse atteint même les 71, 4 % avec 1 829 nouveaux véhicules du genre immatriculés.

La Renault Zoé et la Nissan Leaf en tête des ventes des voitures électriques

Au mois de mai dernier, malgré un léger recul des ventes, c’est la Renault Zoé qui reste la voiture électrique la plus prisée des Français avec 945 véhicules vendus contre 990 le mois précédent, soit 44 % de plus qu’en mai 2015. Sur l’année, la part de marché du modèle Renault Zoé a toutefois baissé de 10 % en faveur de la Nissan Leaf qui a triplé ses ventes avec un record de 409 unités au mois dernier.

Source : Turbo.fr

Canada : jusqu’à 14 000 $ de rabais à l’achat d’une voiture électrique en Ontario


Dorénavant, les acquéreurs de véhicules électriques en Ontario profiteront d’un rabais de 14 000 $ sauf pour les voitures de 75 000 $ et plus, qui n’auront que 3 000 $.

Ontario Canada bonus electrique

Changement au niveau des rabais attribués pour l’acquisition de voitures électriques en Ontario

Un ajustement significatif a été apporté par le gouvernement de l’Ontario au programme de subvention aux véhicules électriques qui étaient déjà jusque-là le plus généreux du Canada. Désormais, le rabais se chiffrera à 14 000 $ contre 8 500 $ auparavant. Cependant, le nouveau programme diminue les subventions pour les voitures acquises entre 75 000 $ et 150 000 $. Pour ces types de véhicules, le rabais sera 3 fois moins élevé qu’auparavant, c’est-à-dire 3 000 $.

Détails du nouveau programme de subvention aux voitures électriques

Si autrefois, le rabais variable était de 5 000 $ à 8 500 $, il est dorénavant de 6 000 $ à 10 000 $. Le rabais sera notamment défini en fonction de la taille de la batterie du véhicule avec un supplément de 3 000 $ pour celles qui ont une grande autonomie. Les voitures de 5 sièges et plus obtiendront par ailleurs un bonus de 1 000 $. Aussi, l’installation d’une borne de recharge de 220 V à domicile permettra aux futurs conducteurs de véhicules électriques de bénéficier de 1 000 $ de plus. Et pour compléter le dispositif, les futures voies réservées aux heures de pointe ou High Occupancy Toll (HOT) seront en accès libres pour les voitures électriques.

Photo: Citynews.ca

Québec : pour l’imposition d’un volume de vente de voitures électriques


Suite à un projet de loi déposé par le gouvernement québécois, les constructeurs automobiles devront prochainement se soumettre à un ciblage de vente pour atteindre l’objectif de 15,5 % de voitures électriques mises en circulation d’ici 2025.

Mitsubishi i-Miev Hydro Quebec

Projet de loi du gouvernement québécois pour l’établissement d’un objectif de vente de voitures électriques

Annoncé au mois d’octobre dernier par le ministre de l’Environnement David Heurtel, un projet de loi soumettant les constructeurs automobiles à un volume de vente défini de véhicules électriques a été déposé ce jeudi dernier par le gouvernement Couillard. Les mesures constituant ce projet de loi ont été notamment prises suite à des échanges réguliers avec l’industrie automobile et seront dévoilées au grand public après validation des parlementaires en septembre prochain. On estime la mise en application progressive du dispositif dès 2018.

Un ciblage de vente pour un objectif de 15,5 % de voitures électriques en 2025

Les grandes lignes du projet de loi s’articuleront principalement autour d’un objectif qui est celui de composer le parc automobile de nouvelles voitures légères de 15.5 % de véhicules non polluants d’ici l’horizon 2025. cependant, les objectifs augmenteront graduellement de 2018 à 2025. Pour cela, des cibles obligatoires seront instaurées notamment pour tous les manufacturiers présents au Québec ayant un volume de vente de plus de 5 000 voitures par an. Autrement dit, les nouvelles mesures concerneront une grande majorité des constructeurs automobile. Par ailleurs, des pénalités seront encourues par ceux qui n’atteindront pas les chiffres établis.

voiture electrique quebec

Le véhicule du futur : 100% électrique, open source et livré en kit !


Présentée officiellement au public à l’occasion du « 22e congrès mondial sur le transport intelligent », la voiture de demain se veut être 100% électrique, open source et livrable en kit. Résultat d’un travail collaboratif organisé en Aquitaine, ce véhicule devrait normalement sortir dès le début 2017.

Ampool

La voiture pratique et pas chère

La voiture qui se veut être le véhicule de demain est issue du projet Ampool. Aujourd’hui encore non nommée, cette voiture électrique libre est très écologique, légère, customisable à souhait, constructible par assemblage, hyperconnectée et surtout peu onéreuse. En effet, si le prix de lancement du véhicule est estimé à moins de 20 000 euros, il est fort probable que ce montant descende encore à l’avenir. Spécialement conçue pour pouvoir accueillir deux personnes uniquement, la voiture relève d’un projet open source. Les programmes et plans sont accessibles à tous.

voiture electrique kit

Les caractéristiques de ce véhicule urbain de demain

La voiture électrique de demain est équipée d’un châssis ainsi que d’une carrosserie, fabriquée entièrement à base d’une association résine biosourcée et fibres de verre. Le châssis prend la forme d’un kart. Disposant d’une autonomie de 120 km, le véhicule demande en moyenne 6 heures pour se recharger complètement. Avec une vitesse maximale estimée à 80 km/h, la voiture électrique n’est pas destinée à être utilisée sur de longs trajets. Livrée en kit elle est assemblable en moins d’une heure, l’acheteur peut soit s’en remettre au prestataire soit assembler lui-même le véhicule. La voiture a en outre l’avantage d’être parfaitement modulable selon les envies de son propriétaire, lui permettant ainsi d’arborer un design singulier.

Via Mr Mondialisation. Crédits Photos: Ampool.fr / Congrès ITS Bordeaux 2015 / Nature-Obsession.fr

Pénurie d’essence en France : Nissan en profite pour faire la pub de sa voiture électrique


Durant plusieurs jours, les automobilistes français ont été contraints de faire une longue queue pour pouvoir se fournir en essence. Si pour les automobilistes, l’attente relève du véritable calvaire, pour Nissan, il en est autrement. En effet, pour le constructeur, il s’agit d’une véritable aubaine à saisir pour effectuer une action marketing inédite.

nissan essence1

Une pénurie d’essence qui se fait de plus en plus sentir par les français

Le blocage des distributeurs de carburant et des raffineries dû aux actions menées depuis quelques jours à l’encontre de la loi El Khomri paralyse complètement l’hexagone. Les automobilistes qui n’ont pas encore opté pour l’utilisation des voitures électriques sont aujourd’hui contraints de faire la queue pour pouvoir faire le plein d’essence. La solution pour se sortir pendant quelques minutes de ce calvaire ? Se laisser tenter par l’opération « séduction » du constructeur Nissan.

nissan penurie essence france

nissan publicite

Une idée qui a le mérite d’être originale

Devant la paralysie complète à cause de la pénurie d’essence, le constructeur Nissan met en œuvre une action marketing, qui a réellement le mérite d’être originale. En effet, pour promouvoir sa gamme de voitures électriques, le constructeur a eu la bonne idée de proposer aux automobilistes de les remplacer dans leurs véhicules coincés dans les files d’attente, par un agent de la marque tout de bleu vêtu, pendant qu’ils essaient l’une des voitures 100% électriques de la marque. Ingénieux. Très réactive, l’opération visait à vanter les mérites des véhicules électriques et à convaincre les conducteurs de franchir enfin le pas. L’action permet en outre de renforcer considérablement le lien affectif entre les détenteurs de voitures et la marque.

France : Le déploiement du réseau national de bornes de recharge s’étend dans les zones rurales


La France rattrape peu à peu son retard dans le déploiement de son « réseau national » de bornes de recharge et compte désormais 13 000 bornes réparties dans environ 4 000 stations à travers tout le pays. Aujourd’hui, ce déploiement s’étend également dans les zones rurales, où la voiture électrique séduit davantage.

recharge ford electrique

Le réseau national commence à prendre forme

Après toutes ces années de retard, la France voit enfin prendre forme son « réseau national » de bornes servant à charger les véhicules électriques. En effet, le nombre de bornes de recharge réparties dans tout l’hexagone a connu un bond considérable de 30 % par rapport à 2015. Le préfet « chargé d’assurer la coordination du déploiement », Francis Vuibert, a par ailleurs indiqué que fin avril 2016, le pays comptait déjà 12.800 points de recharges, tous ouverts au public et répartis dans leur ensemble dans 3.900 stations. Un nombre qui exclut les bornes des particuliers et d’entreprises. L’objectif à atteindre d’ici 2020 étant l’installation de 50.000 bornes.

La voiture séduit à la campagne où le déploiement des bornes est d’autant plus facile

Aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, c’est à la campagne que la voiture électrique séduit le plus. En effet, selon le patron du programme électrique du constructeur Renault, le véhicule électrique Zoé affiche un niveau de vente de 15 % seulement en ville, de 35 % dans les zones périurbaines et de 50 % à la campagne. Côté espace d’aménagement, l’installation de ces bornes, aussi bien sur la voie publique qu’à domicile, est en toute logique par contre, plus facile à la campagne qu’en ville.

croissance bornes recharge france

Source : Les Echos

La BMW i NEXT : pour étoffer le catalogue BMW i en 2021


L’assemblée générale annuelle de la marque BMW s’est tenue le jeudi 12 mai dernier à Munich. Et parmi les informations clés dévoilées par le patron de la marque à l’hélice Harald Krüger, l’arrivée prochainement d’une BMW i NEXT. Il s’agira d’une voiture à motorisation 100% électrique et autonome, qui viendra concurrencer « frontalement » la marque Tesla.

bmw i next

Les détails BMW i NEXT, encore méconnus

La marque BMW prévoit de lancer un nouveau modèle de voiture 100 % électrique et profitant d’un système de conduite autonome en 2021. Si les détails spécifiques à la voiture sont pour l’instant encore méconnus, le patron de la marque Harald Krüger a néanmoins annoncé que l’espace intérieur de ce véhicule profiterait d’une toute nouvelle conception. Il faudra sans doute s’attendre à retrouver certains éléments essentiels et marquants du concept Vision Next 100, avec sa commande gestuelle et son affichage tête haute.

D’autres projets, dans un avenir plus proche

Si le lancement de la BMW i NEXT n’est prévu que pour 2021, d’autres projets, toujours aussi ambitieux devraient, dans un avenir proche, voir le jour,. En effet, lors de l’assemblée générale, le patron de la marque a également annoncé le lancement d’une version roadster de l’i8, issue de la gamme BMW i, d’ici 2018. Dans sa gamme « traditionnelle », la marque allemande prévoit en outre de sortir très prochainement un nouveau modèle en sus du X7, ceci, à vocation luxueuse. Aucune fenêtre de lancement n’a néanmoins été spécifiée.

France : 10.000 voitures électriques environ ont été immatriculées depuis début 2016


La diversification des modèles de voitures électriques ainsi que la mise en œuvre de différentes mesures incitatives ont eu leur effet dans l’hexagone. Avec 9 899 immatriculations attribuées depuis janvier jusqu’à fin avril 2016, la part des ventes des véhicules électriques dépasse une fois encore, la fameuse barre des 1 %.

Renault Zoe

La vente de l’électrique représenterait 1,19 % des parts de marché

Sur les 9 899 immatriculations attribuées dans le pays, 2 621 concernent seulement les ventes du mois d’avril 2016. Avec 1 948 immatriculations attribuées en avril 2015, le marché du véhicule électrique connait une importante progression, estimée à 34 %. Le segment des véhicules électriques conforte par ailleurs sa place parmi les ventes de voitures neuves dans le pays, avec aujourd’hui 1,19 % des parts de marché. Cette accélération des ventes s’explique notamment par l’assouplissement des conditions relatives à l’obtention de la prime de conversion et à l’arrivée sur le marché de modèles de véhicules toujours plus attrayants avec notamment des batteries plus performantes.

Les modèles de véhicules électriques qui séduisent le plus

Du haut de ses 990 unités enregistrées, la Renault ZOE se situe à la première place du classement des véhicules électriques les plus populaires cette année en France. Cumulant plus de 492 immatriculations, la nouvelle version de la Nissan LEAF, équipée d’une batterie de 30 kWh, apparaît également comme l’un des modèles de voitures électriques les plus appréciés. D’autres modèles de véhicules électriques se distinguent également sur le marché. La BMW i3 compte 146 immatriculations, le Kia Soul EV totalise 138 immatriculations, la Bolloré Bluecar et le Citroen e-Mehari comptent respectivement 122 et 112 immatriculations chacune.