Share

Voiture électrique


Voici la Voiture Propre qui roule à l'électricité : l'
Automobile électrique et Hybride .
Retrouvez sur ce Site les Actualités, Dossiers, les principales Marques et Modèles de véhicules electriques actuels et à venir. Nous abordons aussi l'actualité de la
Voiture Hybride , des voitures propres et nouveaux concepts technologiquement "Green".
Découvrez aussi l'
histoire de la voiture électrique du 19 è siècle jusqu'à aujourd'hui.
Passionné ? Venez échanger et commenter sur nos articles de blog pour Partager avec les autres utilisateurs.
Futur Acheteur de Voiture électrique ? Inscrivez-vous pour acheter une voiture électrique être averti dès que nous aurons des partenariats avec certains constructeurs.

Tesla va bientôt dévoiler le SUV électrique Model X


La gamme électrique du constructeur Tesla ne cesse de s’étoffer. Après le roadster, la berline et le cabriolet, un SUV électrique est attendu pour cet été.

Un nouveau véhicule électrique haut de gamme pour Tesla

Tesla persiste et signe : après le roadster et la berline, le nouveau véhicule électrique Model X est déjà en préparation et attendu courant de cette année. Le constructeur a cette fois-ci choisi de développer un SUV pour s’aligner sur la concurrence et renforcer son positionnement dans le haut de gamme. Le Model X – qui sera dévoilé cet été – s’attaquera au marché des Audi Q7, Porsche Cayenne et autres Volkswagen Touareg non sans se distinguer par son moteur entièrement électrique et donc beaucoup moins polluant que celui de ses confrères. Tesla est actuellement le seul constructeur automobile à avoir fait le pari du tout électrique quand les autres continuent de se concentrer sur des modèles hybrides.

Sept places pour 691 chevaux

Habitué à proposer des sportives à ses clients, Tesla annonce un nouveau record pour son SUV électrique connu sous le nom de Model X. Parmi les trois déclinaisons possibles du moteur, la version premium fournira 85 kWh de puissance et développera 691 chevaux. Du jamais vu pour un modèle électrique et encore moins pour un SUV. La Porsche Cayenne Turbo S ne développe pour rappel « que » 550 chevaux pour une consommation moyenne de 12 litres au 100. Tesla ne se contente cependant pas de proposer un véhicule électrique et sportif puisqu’il propose également sept véritables places dans son Model X. La voiture est attendue dans les concessions à partir du troisième trimestre 2015.

Le Model X aperçu en exclusivité sur les routes californiennes (à Palo Alto) et sans camouflage!

Tesla Model X

Model X Palo Alto

Voilà de quoi faire patienter les futurs acheteurs du Model X.

Elon Musk tweete que Tesla dévoilera un produit majeur le 30 avril


On le surnomme déjà le tweet à 1 milliard de dollars puisqu’il a fait subitement progresser le titre de TSLA sur le Nasdaq de +3% portant du même coup la valorisation de l’entreprise californienne à 1 milliard de dollars supplémentaires, soit 24 milliards de dollars. Notons que le titre de Tesla est toutefois négocié à 100$ de moins que son maximum historique de 291 dollars d’il y a a quelques mois.

Elon Musk Tesla

Soit : « Une nouveauté majeure de Tesla – pas une voiture – sera dévoilée dans notre studio design le jeudi 30 avril à 20h », tweete Elon Musk.

Mais ce ne sera pas une voiture. Les spéculations vont donc bon train : une batterie électrique pour la maison, un hélicoptère, un engin volant, une moto ou encore une montre intelligente ?

« La SEC n’aime pas ce genre de communication… En tout état de cause, cette annonce ne devrait pas plaire à la SEC, le gendarme américain des marchés financiers. Ce dernier n’apprécie pas du tout les informations partielles distillées via les réseaux sociaux. Elle a d’ailleurs établi des règles en la matière : les investisseurs doivent avoir été prévenus préalablement de la publication d’une information en ayant bien précisé quel média social sera utilisé. » [source: LaTribune]

Quelque chose me dit que pas mal de gens vont attendre avec impatience cette date du jeudi 30 avril à 20h…

Salon de Genève : Hyundai a présenté deux concepts de VUS hybrides


Le salon de Genève a été l’occasion pour les constructeurs automobiles de dévoiler leur savoir-faire en termes d’évolution technologique. Le coréen Hyundai a fait partie de ceux qui se sont distingués avec deux concepts de véhicules hybrides : le Tucson hybride rechargeable et le Tucson à hybridation légère.

Hyundai Tucson Hybride

Le Tucson passe en version hybride

Hyundai avait déjà dévoilé un concept de voiture hybride au salon de Détroit. Le constructeur coréen récidive une nouvelle fois avec le Tucson hybride rechargeable présenté au Salon de Genève. Sous le capot, un moteur diesel de 115 chevaux épaulé par un moteur électrique développant 68 chevaux. La puissance des moteurs répartie entre les trains, arrière et avant permet au concept de bénéficier d’une transmission intégrale à la demande. Selon les informations communiquées par Hyundai, le moteur électrique garantit 50 kilomètres d’autonomie et réduit les émissions de CO2 puisque même en usage hybride, celles-ci ne dépassent pas les 48g/km.

Le Tucson à hybridation légère

Mis à part le concept hybride rechargeable, Hyundai propose également son SUV dans une autre motorisation hybride dite à hybridation légère. Il s’agit d’après le constructeur d’une solution efficace et avantageuse pour diminuer ses émissions de gaz carbonique et sa consommation de carburant. Le concept utilise la technologie 48 V Hybrid développée par le constructeur : il utilise un moteur diesel de 136 chevaux, mais cette fois associé à un moteur électrique de 14 chevaux, soit 54 chevaux de moins que la version hybride rechargeable. Aucune date de commercialisation n’a encore été annoncée par le constructeur pour le moment.

tucson hybride electrique

interieur hyundai tucson 2016

Source : greencarreports

Richard Branson souhaite concurrencer Tesla avec son propre véhicule électrique Premium


Le patron de Virgin n’est pas à court de projets. Après la conquête de l’Espace, des trains, des bateaux de croisière, il envisage celle du marché de la voiture électrique après avoir assisté à Miami à une course de voitures électriques capables de passer en trois secondes de 0 à 100 km /h, les Formule E.

image : virgin

image : virgin

Il a ainsi déclaré à l’agence Bloomberg avoir des « équipes qui travaillent sur les voitures électriques ».

Son ambition est d’ailleurs forte, puisqu’il se dit que « Virgin pourrait devenir le concurrent de Tesla dans le secteur de l’automobile ».

L’entrepreneur britannique voit sa voiture électrique premium comme un véhicule au design parfait capable de concurrencer les « voitures sexy » de Tesla. D’autres multinationales sont séduits par les voitures électriques, comme Google, qui travaille sur un véhicule se conduisant tout seul ou Apple, qui pourrait se pencher actuellement sur un modèle de véhicule électrique ultra-connecté, dont la production serait envisagée dès 2020.

Reste à voir ce que cela donnera dans les faits et si Branson et sa compagnie Virgin seront au mesure de nous concocter quelque chose d’aussi alléchant qu’une voiture Tesla. Les paris sont ouverts.

La Tesla Model S bientôt en mode pilotage automatique


Elon Musk, le PDG de Tesla, vient d’annoncer que la nouvelle version du logiciel de la Model S, qui sortira dans quelques mois, comporterait une fonction pilotage automatique (bien qu’il s’agisse réellement d’une direction automatique plus puissante).

Tesla-Model-S

Ce système permettra au conducteur de parcourir une distance telle que celle qui existe entre San Francisco et Seattle sans avoir à intervenir ou presque.

Les inconvénients sont qu’il ne sera utilisable que sur les autoroutes et qu’il faudra ajouter un pack optionnel d’une valeur de plusieurs milliers de dollars pour en disposer sur son véhicule. Cette technologie ne permet pas de conduire en toute sécurité dans les endroits fréquentés où des obstacles inatendus, comme un enfant se précipitant sur la route, peuvent surgir n’importe quand.

De nombreux fabricants offrent déjà la possibilité d’avoir un système de stationnement automatique: qu’une forme plus évoluée de contrôle de la conduite arrive sur le marché semble être une suite logique. Cependant, les voitures auto-régulées qui existent déjà, comme celles proposées par Google, disposent de systèmes de capteurs dont la Model S de Tesla est dénuée, ce qui explique probablement aussi pourquoi on ne peut utiliser ce système dans des endroits plus peuplés. On demande donc à voir à l’usage.

Tesla a aussi annoncé l’arrivée de deux applications de logiciels destinées à limiter les risques de panne, et cela sans augmenter la consommation de la Model S.

Source : Engadget

Voyez la réaction des enfants face à l’accélération de la Tesla Model S P85D


Tesla enfants

Après vous avoir montré la réaction de personnes soumises au démarrage de folie de la Tesla Model S P85D (ici et ), voici cette fois le même genre de vidéo avec pour témoins des enfants à qui l’on soumet le mode « Insane » (traduction : Fou) de la Tesla.

Tesla Kid

Adolescente dans Tesla

691 chevaux et 3,2 secondes pour effectuer le 0 à 100 km/h, rappelons que ça décoiffe! (mettez du gel à forte fixation :_)

Source: Dreamdrivesforkids.com

Voiture électrique pas cher : la contre-offensive de Peugeot fait mal à Renault


Le marché français de la voiture électrique est en ébullition : après Renault et sa Zoé dotée d’une nouvelle motorisation, Peugeot lance la Ion au prix de 14 990 euros.

Photo: Peugeot

Photos: Peugeot

Voitures électriques en France : Renault loin devant Peugeot

Malgré des chiffres de vente encore timides, la voiture électrique connaît un succès sans cesse croissant à travers le monde. Après la Prius – premier modèle du genre lancé par Toyota vers la fin des années 90 -, presque tous les constructeurs se sont engagés dans la brèche du véhicule propre. Les Français s’y sont mis avec une Kangoo puis d’autres modèles lancés par Renault à partir de 2003. Peugeot se lance également dans la course, il peine cependant à combler son retard sur son compatriote au niveau du marché local : 5 970 Renault électriques sont mis en circulation en 2014 contre 163 Peugeot. Pour cette année, la marque au lion lance donc une contre-offensive en proposant sa voiture électrique Ion à 14 990 euros.

Tableau bord Peugeot Ion

Une remise de 6 375 euros

Pour séduire de nouveaux clients et augmenter sa part de marché, Peugeot offre une remise de 23,7 % sur son véhicule vert (voir sur le site de Peugeot). La Ion proposée initialement à 26 900 euros dans le catalogue du constructeur passe ainsi à 20 525 euros. Elle bénéficie en plus de 27 % de bonus écologique, ce qui ramène son prix final à 14 990 euros. Dernière étape du plan mis en place par Peugeot pour vendre sa voiture : une offre de Location longue durée avec des mensualités de 159 euros pendant 48 mois. Le constructeur propose ainsi sa Ion à un prix imbattable et certainement suffisant pour contrer Renault et sa Zoé. Reste à savoir si les acheteurs vont suivre ou pas.

Ion electrique

Source: largus.f

Uber entre sur le marché de la voiture électrique avec le chinois BYD


Uber, la société crée en 2009 et spécialisée dans les véhicules de transport avec chauffeur, les fameux VTC, se lance dans la location et la mise à disposition de voitures électriques. L’entreprise, qui met en relation des utilisateurs et des chauffeurs, vient de signer un accord portant en effet sur 25 de ces véhicules, des BYD e6, qui composent à présent sa flotte à Chicago. Un début en douceur pour ce test grandeur nature.

image : reuters/marketwatch

image : reuters/marketwatch

Pour 200 dollars par semaine, les chauffeurs pourront donc bénéficier de cette technologie, et recharger leur voiture aux bornes des concessions Green Wheels, le concessionnaire commercialisant lui-même des véhicules hybrides et électriques. L’autonomie estimée de la batterie est d’environ 300 Kilomètres.

Si l’expérience est concluante, le chiffre de 200 véhicules dans les grandes villes américaines est annoncé comme objectif d’ici la fin 2015, une étape avant d’envisager d’atteindre le chiffre de 100 dans chaque grande agglomération. Cela permet en outre au constructeur asiatique de se positionner sur le marché des énergies alternatives et d’envisager de séduire progressivement une clientèle habituée durant des décennies aux grosses cylindrées.

Les chinoises BYD e6 sont déjà utilisées à Bruxelles ou à Londres par exemple. En France, il est prévu d’intégrer 10 % de véhicules hybrides ou électriques dans les sociétés de taxis et voitures de transport avec chauffeur d’ici à l’horizon 2020.

Source : CCFA/MarketWatch

Un collectif pour populariser la voiture électrique Mia


Bien qu’elle ne soit plus proposée sur le marché des engins à quatre roues électriques neufs à cause de la cessation d’activité de son constructeur Mia Electric qui a fait l’objet d’une liquidation judiciaire en 2014, la voiture électrique Mia reste très populaire. Ses utilisateurs ont même créé une association sur Facebook ayant pour dénomination « Collectif M. I. A. ». Le but de leur démarche consiste à permettre à ceux qui possèdent ce modèle de voiture de continuer à circuler avec aussi longtemps que possible afin que le public connaisse mieux ses qualités. En conséquence, la représentante de l’association, Cédrine Cédelle a recherché sur Internet les personnes qui possèdent cette voiture ainsi que les garages qui pourraient assurer son entretien ou fournir des pièces de rechange. Des personnes attachées à cette petite voiture ont également contribué aux recherches.

Mia electrique

Les responsables de l’association ont par ailleurs organisé une réunion qui se déroulera le samedi 28 mars 2015 à partir de 15 heures dans l’ancienne usine du fabricant de la voiture. Cédrine Cédelle espère recevoir de nombreuses personnes à cette réunion pour promouvoir les voitures électriques fabriquées en France. Il semble que les responsables de l’association aimeraient bien aussi que la voiture Mia devienne aussi populaire que la mythique Citroën 2 CV l’a été pendant de nombreuses années.

Mia Electric

Source: Avem

Tesla franchit la barre des 2 000 Superchargers


Teslas

Moins d’un an après avoir atteint les 400 Superchargeurs déployés, Tesla franchit un nouveau palier en disposant 2 000 de ses superchargers à travers 400 stations. L’occasion pour le constructeur de dévoiler des informations intéressantes sur ses réalisations actuelles et ses projets.

Tesla marque le coup pour son 2000 è Supercharger

En moins d’un an, Tesla fait un grand pas dans le déploiement de son réseau de Superchargers en atteignant la barre symbolique des 2 000 terminaux installés fin février 2015. Ces points de recharge hautement performants sont éparpillés à travers plus de 400 stations dans le monde. Pour marquer cet évènement, le groupe a publié une série d’infographies pleines d’informations essentielles.
Le constructeur américain précise notamment avoir délivré pas moins de 25 GWh d’énergie grâce à ses stations et permis aux utilisateurs de rouler sur près de 138 millions de kilomètres. Surtout, ces Superchargers auraient empêché le rejet de 44 500 tonnes de CO2 et près de 15 millions de litres de combustibles liquides. La présentation précise également qu’il est désormais possible de rouler en tout électrique depuis Amsterdam jusqu’au Cercle arctique grâce aux stations Tesla, ou encore de Los Angeles vers New York.

Voir l’infographie :

Tesla Superchargeurs

La construction de la « méga-usine » de Tesla avance bien

Sur l’infographie ci-dessus on peut voir également les prochains points en Europe, aux États-Unis et en Asie où seront installés les Superchargers de la marque. Et à première vue, ils se comptent par milliers. Ces indices témoignent une fois de plus de la volonté de Tesla de pousser au maximum le développement de la voiture électrique, sans oublier l’avancement de son projet de méga-usine de cellules de batteries lithium-ion au Nevada selon les récentes photos prises sur place. Grâce à ce seul site de production, la firme se fixe comme objectif de produire l’équivalent de 50 GWh en batteries lithium-ion d’ici 2020, un volume suffisant pour alimenter 500 000 voitures Tesla.

usine tesla

Tesla Gigafactory