1 voiture sur 5 vendue en Norvège depuis début 2015 est électrique

Notez bien ce chiffre : 18% soit presque une voiture 5 vendue en Norvège depuis le début de l’année en est une à propulsion électrique. On savait déjà que la Norvège était le premier pays en Europe au niveau du nombre d’immatriculations enregistrées en 2014 mais cette année c’est un record sans précédent.


Pour rappel l’an dernier la Norvège était première en Europe avec 18 600 immatriculations de voitures électriques, ce qui représentait 1 véhicule sur 10 dans ce pays nordique (10,6 % exactement selon le Conseil d’information sur le trafic routier (OFV)). Cette proportion vient tout juste de doubler.

Il faut dire que l’arrivée de la Volkswagen Golf électrique y est pour quelque chose car elle suscite beaucoup d’intérêt de la part d’acheteurs de véhicules électriques.

Golf electrique

La Norvège est un élève modèle en ce qui a trait aux incitatifs gouvernementaux et locaux (recharges gratuites, couloirs de transports en commun, péages gratuits, stationnements gratuits en ville etc..), ce qui explique en partie, voire beaucoup son succès dans l’industrie de l’automobile électrique. Car au contraire un norvégien qui veut s’acheter une auto à essence est lourdement taxé. Par conséquent on peut comprendre que cela influence les choix des automobilistes norvégiens.

N’oublions pas cependant que la Norvège reste une exception car si l’on regarde la proportion à l’échelle de l’Europe, elle est seulement de 0,5% de véhicules électriques sur les routes.

Quand est-ce que les autres pays vont s’inspirer à vitesse grand V de la Norvège ?

La France semble vouloir emboîter le pas, notamment avec l’initiative de la ministre de l’Écologie Ségolène Royal qui a « ainsi annoncé début février plusieurs mesures incitatives, notamment le relèvement à 10 000 euros de l’aide publique au remplacement d’un diesel de 13 ans et plus par une voiture électrique ».

Rappel des mesures incitatives annoncées en France :

Les primes, annoncées pour le printemps 2015, sont au nombre de trois :

10 000 € pour l’achat d’une voiture électrique en remplacement d’une voiture diesel ancienne
6500 € pour l’achat d’une voiture hybride
500 € aux ménages non imposables souhaitant acquérir une voiture essence neuve ou d’occasion, à condition que celle-ci n’émettent pas plus de 110g/CO2

3 Commentaires

  1. eric 28 février 2015
  2. lucien 28 février 2015
  3. Jonathan 11 mars 2015