Accident de voiture électrique : quand les secours doivent s’adapter

accident voiture-electrique


Les pompiers et secours doivent maintenant faire face à une nouvelle réalité en tant que premiers répondants : l’arrivée des voitures électriques. Fini le réservoir à essence et les risques d’incendie et d’explosion, mais ce n’est pas pour autant il n’y a plus aucun danger. Quand ils viennent sauver des passagers dans une voiture électrique, et qu’il y a besoin de les sortir au plus vite du véhicule ou encore utiliser les pinces de désincarcération, les premiers répondants doivent faire attention à l’électricité présente.

Aux Etats-Unis, l’Association Nationale de Protection des Incendies (NFPA) offre à grandeur nationale un programme de formation sur la sécurité dans la manipulation des voitures électriques aux premiers intervenants. Sur les photos ici, les pompiers de Chicago s’entrainent sur des Chevrolet Volt accidentés (une voiture hybride électrique).

Par exemple avant de découper une voiture avec des pinces de désincarcération, il faut savoir à quel endroit couper car la plupart des voitures électriques sont équipées d’acier renforcé à certains endroits de la carosserie.

Un autre point de sécurité est de faire attention aux batteries lithium-ion, bien que le risque d’électrocution reste assez faible.

Il faut aussi savoir comment et à quel endroit éteindre le moteur de la voiture electrique, la plupart du temps quasiment silencieux, contrairement aux moteurs d’automobiles à essence.

chevrolet volt accidentee

pince desincarceration

4 Commentaires

  1. MARLOT 2 février 2011
  2. Vincent 2 février 2011
  3. TVT 26 mars 2011
  4. Samuel 2 mars 2012