Accord International pour la sécurité des vehicules electriques et hybrides

UNECE


Genève a été encore une fois au centre de l’actualité de l’automobile propre car la première réglementation internationale de la sécurité des véhicules à motorisation électrique et hybride y a été votée dans 41 pays.

Cet accord vise à faciliter l’introduction de ce type de véhicule dans ces pays.

La nouvelle réglementation couvrira tous les modèles utilitaires ou passagères (ceux purement électriques, les Plug-in, les hybrides ainsi que les véhicules utilisant des piles combustible à hydrogène) qui dépassent les 25 km/h.

L’une des principales exigences de la nouvelle réglementation est de fournir au conducteur et aux passagers une protection totale contre les chocs électriques (UNECE Regulation 100). Par exemple éviter toute situation où l’utilisateur pourrait entrer accidentellement en contact avec un câble de haut voltage.
Une deuxième exigence est de donner un signal au conducteur pour lui indiquer quand sa voiture est en marche car les voitures électriques sont pour la plupart silencieuses.
Une exigence supplémentaire est l’obligation de garder le véhicule immobile lorsqu’il est rechargé.

Le World Forum, une branche connexe de la Commission Economique pour l’Europe (UNECE) est derrière le développement de ce projet de loi qui vise à promouvoir la sécurité de l’utilisation de véhicules alternatifs et la protection de l’environnement.

Ce changement majeur dans la régulation de L’UNECE reflète l’intérêt croissant que portent les constructeurs automobiles et les clients pour l’industrie des véhicules hybrides et électriques, comme en témoigne aussi le Salon de Genève.

Il est a noter que plus de 50 pays, ainsi que des constructeurs automobiles, des consommateurs et des usagers de la route, ont participé au vote pour l’élaboration de cette nouvelle législation, mais seulement 41 d’entre eux l’ont adopté.

La liste des pays qui reconnaissent ce règlement comprend les 27 États membres de l’Union européenne, l’Union Européenne elle-même ainsi qu’Azerbaïdjan, le Bélarusse, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, la Malaisie, le Monténégro, la Norvège, la Fédération de Russie, la Serbie, la Suisse, l’Ex-République yougoslaves de la Macédoine, la Tunisie et la Turquie.

Plusieurs pays asiatiques dont le Japon devraient appliquer la nouvelle législation très bientôt.

1 commentaire

  1. Coptocap 16 mars 2010