Actualité

Comment faire pour avoir droit au Bonus écologique #Royal de 10 000 euros ?

A partir du 1er avril 2015, tout achat d’un véhicule électrique ou hybride peut donner droit jusqu’à un bonus max de 10 000 euros si vous décidez de remplacer votre vieille voiture diesel. Selon le site gouvernemental français Développement Durable, « les anciennes voitures diesel sont particulièrement polluantes. Elles émettent des polluants dans l’air (particules, oxydes d’azote) et contribuent de manière importante à la pollution de l’air. Elles sont aussi responsables de fortes émissions de gaz à effet de serre (en particulier du CO2) ».

Qui a le droit au bonus ?

Toute personne ou entreprise/collectivité/administration de l’Etat.

Les véhicules concernés

Les voitures particulières seulement, pas les véhicules utilitaires légers.

Jusqu’à combien s’élève le Bonus ?

Selon si vous faites l’acquisition d’une voiture 100% électrique ou hybride rechargeable, le bonus diffère. Je vous invite à consulter le tableau récapitulatif ci-dessous pour avoir les montants exacts :

Bonus electrique hybride

Une aide également pour les personnes non imposables

Celles-ci peuvent obtenir jusqu’à 500 euros de bonus.

Conditions du nouveau bonus

  • Acheter ou louer (pendant une durée de plus de deux ans) à un professionnel ou un particulier, un véhicule neuf ou d’occasion.
  • Mettre à la casse une vieille voiture diesel possédée depuis au moins un an et mise en circulation avant le 1er janvier 2001, auprès d’un centre VHU (véhicule hors d’usage) agréé, qui remettra un justificatif de cette mise au rebut. La liste de ces centres est tenue à jour par les préfectures.

Je vous invite à consulter toutes les infos officielles et supplémentaires sur le site Developpement-durable.gouv.fr.

Voiture verte de l’année 2015 : la BMW i8 décroche la palme

Après avoir remporté le trophée de la voiture verte de l’année 2014 avec son modèle i3, BMW remet ça pour l’année 2015. Le modèle i8 est cette fois à l’honneur.

BMW i8

Une nouvelle consécration pour BMW

Le New York International Auto qui s’est tenu récemment a été l’occasion d’élire la voiture verte de l’année. Après la BMW i3 en 2014, c’est un autre modèle de la marque bavaroise qui décroche le titre pour cette année 2015. La BMW i8 vient en effet d’être élue voiture verte de l’année : une nouvelle consécration pour le constructeur. Son modèle i8 s’est distingué parmi la dizaine de véhicules concourant au titre, parmi lesquels on trouve la Volkswagen Golf GTE et la Mercedes-Benz S500 Plug-In Hybrid. Pour être éligibles au titre de voiture green de l’année, les véhicules doivent être de conception nouvelle ou être des versions revues de modèles existants. Ils doivent être produits à plus de 10 exemplaires et disponibles à la vente depuis le 1er janvier 2014. Les émissions de CO2, la consommation de carburant et l’utilisation faite des évolutions technologiques sont également prises en compte.

La troisième BMW à entrer dans le classement annuel des voitures vertes

Le classement de la voiture verte de l’année est établi chaque année par le WCA. Le premier véhicule à avoir reçu la palme est l’Honda Civic Hybrid en 2006. Il a été suivi par la Mercedes Benz E320 Bluetec en 2007 et la BMW 118d with Efficient Dynamics en 2008. On trouve ensuite le Honda FCX Clarity, la Volkswagen BlueMotion, la Mercedes-Benz S250 CDI BlueEfficiency, la Tesla Model S et la BMW i3 en tête du classement entre 2009 et 2014. La i8 est la première hybride rechargeable de BMW. En plus d’afficher une consommation de 2,5 L/100, elle est dotée de nombreuses fonctionnalités en faisant une voiture électrique premium. Seule ombre au tableau : son prix de plus de 140 000 euros qui est encore trop élevé alors que la i3 est proposée à moins de 45 000 euros. C’est certainement ce qui a permis à cette dernière de connaître le succès. D’ailleurs, elle commence à devenir tellement populaire qu’au Japon, on la trouve même en vente sur Amazon :

Bmw i3 amazon japon

Sources: hybridcars/usine-digitale

Tesla : les ventes de véhicules bondissent de 55 %

Tesla vient de dévoiler ses résultats de vente pour le premier trimestre 2015 : 10 030 véhicules électriques ont trouvé preneurs depuis le début de l’année. Les ventes du constructeur californien ont ainsi évolué de 55 % par rapport à la même période en 2014.

Tesla Model S

Les ventes de véhicules électriques en hausse

Relancée récemment au cours des dernières années, la voiture électrique connaît un succès sans cesse croissant à travers le monde. Ce type de véhicule suscite l’intérêt des particuliers toujours plus nombreux à faire le choix de la mobilité électrique. Tesla, pionnier dans le domaine, a récemment dévoilé ses chiffres de vente. Au cours du premier trimestre 2015, le constructeur californien a écoulé 10 030 voitures dans de nombreux pays. Ses résultats sont en hausse de 55 % par rapport au premier trimestre 2014, ce qui démontre l’engouement des utilisateurs pour le véhicule électrique. Bien que Tesla se soit fait connaître après les constructeurs japonais dans le domaine de la voiture verte, sa gamme de véhicules orientée vers le haut de gamme lui a permis de séduire une clientèle plus aisée, mais soucieuse de rouler dans des voitures propres.

Tesla prévoit de lancer de nouveaux modèles électriques

Tesla truste actuellement les ventes de voitures électriques avec sa berline Model S. Le véhicule proposé à un prix oscillant entre 70 000 et 100 000 euros représente l’essentiel des ventes avec 55 000 exemplaires écoulés en 2014. Il a fortement contribué au succès du constructeur auprès des particuliers. Cependant, Tesla ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il annonce le lancement imminent d’autres modèles. On devrait ainsi voir arriver de nouvelles voitures électriques Tesla dans les prochains mois, comme le Model 3 et le Model X, tous deux moins chers, mais tout aussi performants.

Source : Le Figaro

Elon Musk tweete que Tesla dévoilera un produit majeur le 30 avril

On le surnomme déjà le tweet à 1 milliard de dollars puisqu’il a fait subitement progresser le titre de TSLA sur le Nasdaq de +3% portant du même coup la valorisation de l’entreprise californienne à 1 milliard de dollars supplémentaires, soit 24 milliards de dollars. Notons que le titre de Tesla est toutefois négocié à 100$ de moins que son maximum historique de 291 dollars d’il y a a quelques mois.

Elon Musk Tesla

Soit : « Une nouveauté majeure de Tesla – pas une voiture – sera dévoilée dans notre studio design le jeudi 30 avril à 20h », tweete Elon Musk.

Mais ce ne sera pas une voiture. Les spéculations vont donc bon train : une batterie électrique pour la maison, un hélicoptère, un engin volant, une moto ou encore une montre intelligente ?

« La SEC n’aime pas ce genre de communication… En tout état de cause, cette annonce ne devrait pas plaire à la SEC, le gendarme américain des marchés financiers. Ce dernier n’apprécie pas du tout les informations partielles distillées via les réseaux sociaux. Elle a d’ailleurs établi des règles en la matière : les investisseurs doivent avoir été prévenus préalablement de la publication d’une information en ayant bien précisé quel média social sera utilisé. » [source: LaTribune]

Quelque chose me dit que pas mal de gens vont attendre avec impatience cette date du jeudi 30 avril à 20h…

Richard Branson souhaite concurrencer Tesla avec son propre véhicule électrique Premium

Le patron de Virgin n’est pas à court de projets. Après la conquête de l’Espace, des trains, des bateaux de croisière, il envisage celle du marché de la voiture électrique après avoir assisté à Miami à une course de voitures électriques capables de passer en trois secondes de 0 à 100 km /h, les Formule E.

image : virgin

image : virgin

Il a ainsi déclaré à l’agence Bloomberg avoir des « équipes qui travaillent sur les voitures électriques ».

Son ambition est d’ailleurs forte, puisqu’il se dit que « Virgin pourrait devenir le concurrent de Tesla dans le secteur de l’automobile ».

L’entrepreneur britannique voit sa voiture électrique premium comme un véhicule au design parfait capable de concurrencer les « voitures sexy » de Tesla. D’autres multinationales sont séduits par les voitures électriques, comme Google, qui travaille sur un véhicule se conduisant tout seul ou Apple, qui pourrait se pencher actuellement sur un modèle de véhicule électrique ultra-connecté, dont la production serait envisagée dès 2020.

Reste à voir ce que cela donnera dans les faits et si Branson et sa compagnie Virgin seront au mesure de nous concocter quelque chose d’aussi alléchant qu’une voiture Tesla. Les paris sont ouverts.

La Tesla Model S bientôt en mode pilotage automatique

Elon Musk, le PDG de Tesla, vient d’annoncer que la nouvelle version du logiciel de la Model S, qui sortira dans quelques mois, comporterait une fonction pilotage automatique (bien qu’il s’agisse réellement d’une direction automatique plus puissante).

Tesla-Model-S

Ce système permettra au conducteur de parcourir une distance telle que celle qui existe entre San Francisco et Seattle sans avoir à intervenir ou presque.

Les inconvénients sont qu’il ne sera utilisable que sur les autoroutes et qu’il faudra ajouter un pack optionnel d’une valeur de plusieurs milliers de dollars pour en disposer sur son véhicule. Cette technologie ne permet pas de conduire en toute sécurité dans les endroits fréquentés où des obstacles inatendus, comme un enfant se précipitant sur la route, peuvent surgir n’importe quand.

De nombreux fabricants offrent déjà la possibilité d’avoir un système de stationnement automatique: qu’une forme plus évoluée de contrôle de la conduite arrive sur le marché semble être une suite logique. Cependant, les voitures auto-régulées qui existent déjà, comme celles proposées par Google, disposent de systèmes de capteurs dont la Model S de Tesla est dénuée, ce qui explique probablement aussi pourquoi on ne peut utiliser ce système dans des endroits plus peuplés. On demande donc à voir à l’usage.

Tesla a aussi annoncé l’arrivée de deux applications de logiciels destinées à limiter les risques de panne, et cela sans augmenter la consommation de la Model S.

Source : Engadget

Voyez la réaction des enfants face à l’accélération de la Tesla Model S P85D

Tesla enfants

Après vous avoir montré la réaction de personnes soumises au démarrage de folie de la Tesla Model S P85D (ici et ), voici cette fois le même genre de vidéo avec pour témoins des enfants à qui l’on soumet le mode « Insane » (traduction : Fou) de la Tesla.

Tesla Kid

Adolescente dans Tesla

691 chevaux et 3,2 secondes pour effectuer le 0 à 100 km/h, rappelons que ça décoiffe! (mettez du gel à forte fixation :_)

Source: Dreamdrivesforkids.com

Voiture électrique pas cher : la contre-offensive de Peugeot fait mal à Renault

Le marché français de la voiture électrique est en ébullition : après Renault et sa Zoé dotée d’une nouvelle motorisation, Peugeot lance la Ion au prix de 14 990 euros.

Photo: Peugeot

Photos: Peugeot

Voitures électriques en France : Renault loin devant Peugeot

Malgré des chiffres de vente encore timides, la voiture électrique connaît un succès sans cesse croissant à travers le monde. Après la Prius – premier modèle du genre lancé par Toyota vers la fin des années 90 -, presque tous les constructeurs se sont engagés dans la brèche du véhicule propre. Les Français s’y sont mis avec une Kangoo puis d’autres modèles lancés par Renault à partir de 2003. Peugeot se lance également dans la course, il peine cependant à combler son retard sur son compatriote au niveau du marché local : 5 970 Renault électriques sont mis en circulation en 2014 contre 163 Peugeot. Pour cette année, la marque au lion lance donc une contre-offensive en proposant sa voiture électrique Ion à 14 990 euros.

Tableau bord Peugeot Ion

Une remise de 6 375 euros

Pour séduire de nouveaux clients et augmenter sa part de marché, Peugeot offre une remise de 23,7 % sur son véhicule vert (voir sur le site de Peugeot). La Ion proposée initialement à 26 900 euros dans le catalogue du constructeur passe ainsi à 20 525 euros. Elle bénéficie en plus de 27 % de bonus écologique, ce qui ramène son prix final à 14 990 euros. Dernière étape du plan mis en place par Peugeot pour vendre sa voiture : une offre de Location longue durée avec des mensualités de 159 euros pendant 48 mois. Le constructeur propose ainsi sa Ion à un prix imbattable et certainement suffisant pour contrer Renault et sa Zoé. Reste à savoir si les acheteurs vont suivre ou pas.

Ion electrique

Source: largus.f

Uber entre sur le marché de la voiture électrique avec le chinois BYD

Uber, la société crée en 2009 et spécialisée dans les véhicules de transport avec chauffeur, les fameux VTC, se lance dans la location et la mise à disposition de voitures électriques. L’entreprise, qui met en relation des utilisateurs et des chauffeurs, vient de signer un accord portant en effet sur 25 de ces véhicules, des BYD e6, qui composent à présent sa flotte à Chicago. Un début en douceur pour ce test grandeur nature.

image : reuters/marketwatch

image : reuters/marketwatch

Pour 200 dollars par semaine, les chauffeurs pourront donc bénéficier de cette technologie, et recharger leur voiture aux bornes des concessions Green Wheels, le concessionnaire commercialisant lui-même des véhicules hybrides et électriques. L’autonomie estimée de la batterie est d’environ 300 Kilomètres.

Si l’expérience est concluante, le chiffre de 200 véhicules dans les grandes villes américaines est annoncé comme objectif d’ici la fin 2015, une étape avant d’envisager d’atteindre le chiffre de 100 dans chaque grande agglomération. Cela permet en outre au constructeur asiatique de se positionner sur le marché des énergies alternatives et d’envisager de séduire progressivement une clientèle habituée durant des décennies aux grosses cylindrées.

Les chinoises BYD e6 sont déjà utilisées à Bruxelles ou à Londres par exemple. En France, il est prévu d’intégrer 10 % de véhicules hybrides ou électriques dans les sociétés de taxis et voitures de transport avec chauffeur d’ici à l’horizon 2020.

Source : CCFA/MarketWatch

Un collectif pour populariser la voiture électrique Mia

Bien qu’elle ne soit plus proposée sur le marché des engins à quatre roues électriques neufs à cause de la cessation d’activité de son constructeur Mia Electric qui a fait l’objet d’une liquidation judiciaire en 2014, la voiture électrique Mia reste très populaire. Ses utilisateurs ont même créé une association sur Facebook ayant pour dénomination « Collectif M. I. A. ». Le but de leur démarche consiste à permettre à ceux qui possèdent ce modèle de voiture de continuer à circuler avec aussi longtemps que possible afin que le public connaisse mieux ses qualités. En conséquence, la représentante de l’association, Cédrine Cédelle a recherché sur Internet les personnes qui possèdent cette voiture ainsi que les garages qui pourraient assurer son entretien ou fournir des pièces de rechange. Des personnes attachées à cette petite voiture ont également contribué aux recherches.

Mia electrique

Les responsables de l’association ont par ailleurs organisé une réunion qui se déroulera le samedi 28 mars 2015 à partir de 15 heures dans l’ancienne usine du fabricant de la voiture. Cédrine Cédelle espère recevoir de nombreuses personnes à cette réunion pour promouvoir les voitures électriques fabriquées en France. Il semble que les responsables de l’association aimeraient bien aussi que la voiture Mia devienne aussi populaire que la mythique Citroën 2 CV l’a été pendant de nombreuses années.

Mia Electric

Source: Avem



privacy policy