Audi décline sa R8 électrique e-tron en version semi-autonome

Audi a dévoilé lors du salon CES de Shanghai en Chine une déclinaison semi-autonome de sa fameuse supercar R8 e-tron. La question est maintenant de savoir si cette technologie sera proposée dans la version de série attendue en 2016.


Audi e-Tron electrique autonome

Une prouesse technologique

Déjà très en vue ces derniers mois, l’Audi R8 e-tron s’offre un nouveau coup de projecteur lors du Salon de l’électronique CES de Shanghai. La firme allemande y a en effet dévoilé une version semi-autonome de sa supercar électrique. Cette prouesse technologique est possible après l’installation de tout un arsenal de capteurs et de terminaux électroniques dans la voiture phare de la section tout électrique d’Audi.

Cette déclinaison semi-autonome embarque entre autres des radars ultrasons, des caméras ainsi qu’un dispositif de guidage au laser. Peu de détails ont été dévoilés par la marque aux anneaux sur les fonctions de cette technologie autonome. On sait au moins déjà que cette version dispose d’au moins deux modes de conduite, dont la fonction semi-autonome avec laquelle le véhicule gère seul la distance avec les autres voitures, fournit au conducteur un assistant d’embouteillage et peut freiner ou s’arrêter face à des obstacles.

Des questions sans réponses

Audi n’a pas confirmé si ces ajouts sur la R8 e-tron ne pèseront pas sur sa consommation en énergie, ce qui serait très probable. A noter que la version « classique » de cette supercar électrique affiche une autonomie de 450 km et peut être rechargée en 2 h 30 sur une prise 400 V. La firme n’indique pas non plus si cette fonction automatique sera intégrée au modèle de série de l’e-tron, dont la date de lancement est prévue en 2016. Néanmoins, les fans de la marque peuvent déjà se réjouir de la présentation de cette technologie, qui constituera sans nul doute un plus pour le pilotage de la R8 e-tron, ses 456 chevaux et ses 920 Nm de couple.

Source : AutoNews

2 Commentaires

  1. Jacques 3 juin 2015
  2. Jacques-Alexandre 3 juin 2015