Audi R18 e-tron quattro, la première voiture hybride à s’imposer aux 24 heures du Mans

Audi fait gagner la technologie hybride aux 24 heures du Mans. La performance du constructeur allemand et la présence d’autres concepteurs de prototype semi-électrique à cette compétition témoignent de la volonté des industriels à développer l’énergie écologique.


Audi R18 e-tron

L’Audi R18 e-tron quattro intraitable

La victoire, qualifiée d’historique, du prototype hybride Audi R18 e-tron quattro lors de la 80ème édition du 24 heures du Mans est à inscrire dans les annales de la course automobile. Ce bolide allemand à propulsion est équipé d’un moteur diésel V6 de 3,7 l. Avec ses 510 chevaux et son couple de 850 Nm, cet engin transmet la totalité de son énergie aux roues arrière. Les roues avant sont animées par deux moteurs à énergie électrique. Ces derniers commencent à délivrer leur secret à partir de 120 km/h. Les moteurs stockent la puissance emmagasinée lors du freinage puis la renvoient vers les roues pour propulser la voiture lors de l’accélération.

Essai réussi pour la technologie du futur

Ce premier succès d’une voiture hybride dans une course d’endurance international va certainement apporter un plus à la technologie hybride, en mal de notoriété. En effet, cette compétition fut l’occasion de mettre les prototypes hybrides à l’épreuve. Audi a aligné deux R18 e-tron quattro, qualifié de 4×4 le plus rapide de la planète tandis que Toyota a mis en course sa TS030 Hybrid qui dispose de deux moteurs électriques, un pour l’essieu arrière et un pour le train avant. Celle-ci a également sous son capot un gros moteur à essence de 3,4 l en V8 avec 4 soupapes. La technologie du futur a marqué de précieux points en réussissant sa sortie aux 24 heures du Mans les 16 et juin 2012.

Voyez la bête en action :

1 commentaire

  1. Lel 23 juin 2012