Autopartage électrique : Citroën inaugurera son réseau berlinois début septembre

Le réseau Multicity Carsharing de Berlin, développé par Citroën et ses partenaires allemands, sera inauguré le 5 septembre prochain. Utilisant le même concept qu’Autolib’, ce réseau de voitures électrique en libre service attise la curiosité des automobilistes outre-Rhin.


Mobilité électrique : quand Berlin se met à imiter Paris

Longtemps critiqué, le concept du réseau Autolib ‘ parisien commence à s’exporter à travers le monde. Berlin figure parmi les premières métropoles à avoir « copié » le service d’autopartage électrique de Paris. Développée depuis près de deux ans, la plateforme d’autopartage électrique de la capitale allemande sera opérationnelle dès le 5 septembre prochain. Pour l’occasion, pas moins de 100 Citroën C-Zéro seront déployées sur les stations de libre service, installées à proximité des gares ferroviaires de la Deutsche Bahn.

A l’instar du système parisien, le réseau berlinois baptisé Multicity Carsharing ne fixe aucune contrainte d’abonnement à ses usagers. Outre le forfait mensuel de 10 euros, la plateforme propose également des billets « One Way », grâce auxquels les automobilistes pourront réserver un véhicule sur une station et le restituer à une autre poste du réseau.

Des ambitions grandioses

Les prestations de Multicity Carsharing incluent un système de localisation des voitures et des stations de recharge disponibles. La réservation d’un véhicule se fait exclusivement via un serveur vocal, chargé également de conduire le client vers la voiture la plus proche. Les utilisateurs bénéficieront également d’un accès gratuit aux parkings publics et aux bornes de recharge RWE du réseau. Selon le calendrier de déploiement initial, aux 100 Citroën C-Zero mises en service dès septembre s’ajouteront d’autres unités électriques, au fur et à mesure de l’augmentation de la demande. À terme, la mairie de Berlin et les responsables du projet espèrent doter la flotte de Multicity Carsharing d’au moins 500 C-Zero.