Plus de 20 000 voitures électriques immatriculées en 2016

C’est grâce à la hausse des immatriculations de la Renault Zoé que le marché de la voiture électrique est parvenu à dépasser en 2016, la barre symbolique des 20.000 unités vendues. Ceci équivaut à une augmentation de près de 30 % par rapport à 2015, qui pour rappel a permis d’enregistrer 17.000 véhicules immatriculés.


Décembre 2016 : le mois du record historique

2 800 immatriculations ont été attribuées dans l’Hexagone durant le mois de décembre. Un chiffre non anodin, puisqu’il a permis à la voiture électrique d’établir un record. Avec un total de 1909 véhicules immatriculés, la citadine au losange enregistre son meilleur score depuis son lancement, et s’accapare en fin d’année d’environ 70 % de la part du marché. Avec 313 unités vendues, la Nissan Leaf s’installe en seconde place. Tesla, réalise quant à elle — comme à chaque fin de trimestre — un joli score avec 120 Model S immatriculées. La marque se hisse donc très facilement à la troisième place.

La Zoé a conquis 50 % de part du marché en 2016

Sur près de 22 000 voitures électriques écoulées sur le marché français en 2016, la Zoé a représenté un peu plus de 50 % de la part du marché avec un total de 11 402 unités immatriculées. Ce chiffre ne tient néanmoins pas encore compte des 400 Zoé immatriculées en catégorie VU. Du côté de la Nissan Leaf, les ventes sur l’année ont été annoncées à 3880 exemplaires, ce qui représente une progression de 75 % par rapport à 2015. La Peugeot, elle occupe la troisième place avec 1191 unités écoulées. Alors que la nouvelle Zoé devrait continuer à mener la danse en 2017, il est néanmoins difficile de prédire les résultats exacts du segment. Il est toutefois sûr qu’avec l’arrivée de la nouvelle génération de véhicules électriques à autonomie augmentée, ces résultats devraient dans la logique être revus à la hausse.

Si le succès annoncé se confirme, la Zoé pourrait sans difficulté dépasser les 20.000 exemplaires vendus cette année. Pour espérer franchir le seuil des 30.000 immatriculations en 2017, il faudra en outre que le marché puisse s’appuyer sur d’autres modèles. Les premières tendances pourront sans aucun doute être établies dès la sortie des chiffres de ce premier trimestre 2017.

source