Batteries électriques : L’unité de Flins confiée à LG

La production de nouvelles générations de batteries dans l’usine française de Flins sera finalement confiée à LG aux dépens de la firme japonaise Nissan.


L’histoire des batteries de Flins

Renault fera appel au coréen LG pour produire ses batteries électriques dans l’unité de Flins situé dans les Yvelines. En effet, la tâche qui devait incomber initialement au constructeur japonais Nissan sera finalement confiée à la firme sud-coréenne qui semble-t-il dispose de plus d’avance sur la technologie. Pour l’entreprise nippone, affiliée à Renault à 44 % ce retournement de situation représente un véritable camouflet, ces produits étant considérés comme pas assez aboutis. Le Directeur Général délégué du groupe automobile français Carlos Tavarez devrait dans les jours qui viennent officialiser cette décision. On se souvient qu’en novembre 2011, ce dernier avait pesé de tout son poids pour que la production de ces fameuses batteries soit confiée à Nissan.

La production ajournée pour 2014

Contrairement à son partenaire japonais, Renault avait, au terme d’une prospection effectuée auprès de différentes firmes préférées la technologie du Sud-Coréen LG sur ces fameuses batteries. D’ailleurs, le groupe collabore déjà avec les Coréens pour équiper ces deux modèles électriques, la Twizzy et la Zoé, qui eux sont produits sur le site de montage des Yvelines. Le développement des prochaines générations d’accumulateurs sera effectué en partenariat avec le Commissariat à l’Energie Atomique qui dans ce sens développe déjà actuellement de nouvelles technologies. Prévue pour la seconde moitié de cette année 2012, la mise en route de l’unité de Flins devra alors attendre encore de longs mois. Au terme des nouvelles négociations qui devront conclure les accords entre Renault et LG, les premières batteries devront alors voir le jour d’ici 2014.

via l’express