Better Place étend son réseau d’échange de batteries pour voitures électriques en empruntant 40 millions d’euros

Le groupe Better Place, spécialiste des infrastructures d’échanges de batteries pour véhicules électriques se dote de nouvelles ressources pour financer le développement de ses installations.


Better Place logo

Des efforts pour promouvoir les solutions de transport écologiques

Better Place, le leader mondial en matière de fourniture de réseaux de véhicules électriques dans le monde poursuit son expansion. La firme vient d’obtenir de la part de la BEI un prêt de 40 millions d’euros lui permettant de financer ses projets visant à promouvoir des moyens de transport innovants en Europe et au Moyen-Orient. Le patron de l’entreprise Shai Agassi considère le soutien de l’institution financière européenne comme une reconnaissance des efforts menés par le groupe dans la promotion des solutions écologiques dans le domaine du transport. À noter que le groupe cherche à faciliter l’adoption des voitures électrique dans un pays en y installant des infrastructures d’échange de batteries. À noter que la société est impliquée dans le projet de l’UE baptisé « Green eMotion ».

Des projets d’envergure au Danemark et en Israël

Le groupe Better Place travaille actuellement sur des projets d’envergure. L’entreprise va d’ailleurs consacrer les 75 % de ce prêt de la BEI soit 30 millions d’euros au développement de son réseau de remplacement de batteries à Aarhus à Copenhague (Danemark). Grâce à ces infrastructures, les automobilistes danois qui roulent en voiture électrique pourront faire de longs trajets sur l’un des axes routiers les plus importants du pays sans s’arrêter pour recharger leurs accumulateurs. Le reste du financement sera utilisé pour un projet similaire en Israël, son plus grand marché. Shai Agassi note par ailleurs que son ambition est d’installer des infrastructures de ce type entre Paris et Copenhague.

3 Commentaires

  1. marcel 5 septembre 2012
  2. clément gauthier 6 septembre 2012
  3. Lel 16 septembre 2012