Better Place veut s’introduire en bourse en 2012

Better Place déploiera bientôt ses stations d’approvisionnement pour véhicules électriques. Elle prévoit également une ouverture de son capital au public, comprenez une IPO ou introduction en bourse.


Better Place logo

Better Place bientôt coté en bourse

Better Place, société californienne d’origine israelienne, sera bientôt introduite en bourse, annonce son président fondateur Shai Agassi de passage à Tel-Aviv. Se basant sur la bonne santé de l’activité de son groupe, l’homme a révélé vouloir procéder à une Offre d’Appel Public pour ouvrir le capital de la société dans les deux ans à venir. Les activités de Better Place s’axent autour du déploiement de réseaux de points de recharge pour les voitures électriques. Existant seulement depuis quatre ans, l’entreprise présente un actif s’élevant à 750 millions de dollars. Lors de sa visite de l’un des sites de l’entreprise en Irsael, Shai Agassi rappelle l’analyse publiée par la société britannique Technavio sur le problème du prix et des rendements des véhicules verts.

Des stations électriques bientôt déployées dans trois pays

Fort d’un contrat finalisé dernièrement avec le constructeur français Renault, Better Place déploiera cette année son réseau de stations pour véhicules électriques en Israël, en Australie ainsi qu’au Danemark. À terme de cette entreprise, pas moins de 10 000 utilisateurs de ces points de recharge sont prévus très prochainement. Pour Israël, souligne l’homme d’affaires, l’alternative électrique est essentielle pour des questions économiques stratégiques. Shai Agassi entend vendre dans le pays, de l’énergie électrique concurrençant les tarifs à la pompe traditionnelle. S’étant lancé depuis peu dans la vente de modèles électriques, Better Place dispose à Tel-Aviv d’un local d’exposition où désormais la Renault Fluence ZE est disponible pour 32 500 dollars.

BetterPlace

via

3 Commentaires

  1. Travaux 3 février 2012
  2. gilbert 21 mars 2013
  3. gilbert 21 mars 2013