Voiture propre : réforme du système de bonus jusqu’à 10 000 euros

Une réforme intervient à l’entame du 7e mois d’existence du système de bonus offrant une prime allant jusqu’à 10 000 euros relatif à la voiture propre. Quand Anne Hidalgo met le cap sur le « zéro diesel » à Paris, Ségolène Royal, la ministre de l’Écologie est vraisemblablement sur le point de faire un pas de plus vers le « zéro diesel »… dans l’Hexagone.


prime voiture electrique

Bonus jusqu’à 10 000 euros : petit rappel

Entré en vigueur au tout début du mois d’avril 2015, un bonus allant jusqu’à 10 000 euros est proposé à toute personne remplissant deux critères, à savoir l’acquisition d’une voiture propre électrique, ainsi que la mise à la casse d’un véhicule diesel, dont la date de mise en circulation est antérieure au 1er janvier 2001 (voiture de plus de 15 ans). L’atteinte du seuil fatidique de 10 000 euros nécessitant l’acquisition, ou bien la location d’une voiture électrique durant plus de 24 mois. La somme est de 6 500 euros pour l’acquisition d’une voiture hybride rechargeable. Excluant les véhicules utilitaires, ce système de bonus concerne les voitures particulières.

bonus ecologique auto

La réforme en question

Le ministre de l’Écologie se trouve actuellement sous les feux des critiques. Elle est notamment taxée de vouloir bannir les voitures diesel du territoire français. Quoi qu’il en soit, une récente réforme du bonus de 10 000 euros a été annoncée par Madame Royal le vendredi 9 octobre 2015 et elle semble aller dans ce sens. En effet, ce bonus concerne désormais les véhicules diesel mis en circulation avant le 1er janvier 2005 (voiture de plus de 10 ans au lieu de 15 avant). Qui plus est, le ministre a lâché quelques mots sur son souhait de voir apparaître des « voitures électriques populaires » proposées entre 5 000 et 8 000 euros.

4 Commentaires

  1. _Hub_ 14 octobre 2015
  2. jean 15 octobre 2015
  3. Jean 18 octobre 2015
  4. fabien 19 octobre 2015