Copenhague: La voiture électrique dans tous ses états

Le temps du changement est enfin arrivé, les dirigeants des plus grandes puissances du monde se sont enfin réunis pour discuter du réchauffement climatique à Copenhague. Cette réunion au sommet aura aussi parmi ses débats la voiture électrique.


C’est le rendez-vous à ne pas manquer pour les différents constructeurs de voitures. Ils y seront tous enfin presque ; Peugeot, Citroën, BMW et j’en passe. Ils sont montés au diapason pour exhiber fièrement leurs différents projets pour une voiture plus propre.

Les mauvaises langues diront sûrement que les délégués doivent d’abord changer les modèles de voitures polluantes dans lesquels ils se promènent. Ne vous inquiétez pas c’est déjà fait! En effet, Electric Car Corporation (ECC) s’est procuré 60 véhicules de la voiture électrique Citroën C1. Ces autos sont proposées à un certain nombre de délégués.

Renault en bon élève propose aussi toute sa gamme de voitures électriques, même si tous les modèles sont encore en phase de développement. La nouveauté Renault est bien sa batterie. Cette voiture a un système Quickdrop ou si vous préférez échange de batteries. Le principe est simple: 3 minutes dans une station spéciale pour batteries. Le Danemark et Israël seront les premiers à bénéficier de cette voiture dès 2011. De plus, Renault offre aux délégués de tester la voiture gratuitement.

Toutefois, Renault n’est pas le seul constructeur à vouloir s’attirer les faveurs des dirigeants. En effet, PSA Peugeot Citroen est aussi sur le coup. PSA revient à ses premières amours. De 1995 à 2004, il fabriquait 10 000 voitures électriques. Le Groupe montre son dernier concept basé sur une 307, un coupé deux places qui utilise une pile à combustible. La puissance du moteur est de 70 KW, la voiture peut rouler qu’avec la batterie durant près de 75 km.

Le monopole de la voiture la plus propre ne revient pas qu’aux français. BMW tient à réaffirmer son engagement pour un monde meilleur. La marque a aussi proposé son concours pour faire la navette pour les différents services des Nations Unies. Le constructeur allemand va également participer pour la première fois à deux événements visant à lutter contre le réchauffement climatique. Et ils ont déjà fait un effort en introduisant la Mini Cooper électrique.

Pour en finir avec le réchauffement climatique, ayons une pensée positive et disons : « Yes we can »

On peut le faire. Tous.