CT & T arrive à Hawaï avec une première usine de véhicules électriques

CTT Hawai


CT & T, le constructeur de véhicules électriques, a récemment annoncé, durant un communiqué, la signature d’un accord avec le gouvernement hawaïen sur la création d’une usine de production de véhicules électriques à Hawaii.

Le producteur de l’e-Zone et de la c-Zone, ses deux premiers modèles de voitures électriques précise que sous cet accord elle construira une usine d’une capacité de 10 000 véhicules incluant des autobus, des véhicules à quatre places et des voitures de sport toutes électriques.

De son coté, le gouvernement hawaïen participera dans ce développement en mettant à la disposition de CT & T le terrain de construction de l’usine, les infrastructures pour pouvoir accueillir ces véhicules, des subventions sur leurs coûts ainsi que l’aménagement de nouvelles routes pour faciliter l’accès à l’usine.

Cependant, rien n’a été encore dit sur le montant de l’investissement qu’elle portera sur cette usine, car les négociations avec le gouvernement hawaïen ne sont pas encore terminées.

Le gouverneur d’Hawaï, Linda Lingle et le directeur général de CT & T, Young-gi se trouvaient parmi les personnes présentes lors de la finalisation de l’accord, qui est une première pour cette ile, car c’est la première fois qu’une usine automobile foule son sol.

Prenant la parole lors du communiqué, Young-gi a affirmé que les véhicules électriques sont indispensables à Hawaï principalement dut au fait que les transports en commun n’y sont pas bien développés et que l’essence y est 40 % plus cher qu’aux États-Unis en général.

[source: autobloggreen]