Et la fusée 100% électrique fut !

En construisant un véhicule exceptionnel, des étudiants de l’ETH Zurich ont prouvé qu’une voiture électrique peut atteindre des vitesses inouïes. Cette expérience peut alors présager un développement futur de véhicules sportifs propres.


eth zurich formula e

Les voitures électriques ne sont pas condamnées à rouler à vitesse modérée. C’est ce qu’a voulu prouver une équipe d’étudiants au sein de l’ETH de Zurich en fabriquant un véhicule électrique ultra rapide. Ledit bolide aurait enregistré le record de vitesse des voitures électriques, soit un 0 à 100 km/h en seulement 1,785 secondes. Bien évidemment, ces performances sont encore bien loin de celles d’un véhicule doté d’un moteur thermique, mais elles dépassent allègrement toutes les espérances. Il faut savoir en effet qu’un dragster avec un moteur thermique atteint les 100 km/h en départ arrêté en 0,7 seconde.

Chaque roue de ce véhicule électrique est munie d’un petit moteur de 50 chevaux. À eux quatre, ces moteurs délivrent un couple impressionnant de 1630 Nm, géré par un système électronique de manière à préserver les pneus. Comme tout véhicule de compétition, cette voiture électrique est très légère grâce à sa structure en fibre de carbone et à sa batterie allégée. Il faut noter en effet qu’elle ne fait que 168 kilos en tout.

Cette expérience a une importance particulière pour la mobilité propre, car elle ne fait que conforter les performances possibles d’une voiture électrique. D’ailleurs, les véhicules électriques commencent à prendre une place de plus en plus importante dans le sport automobile, à en juger par le succès de la Formule E, une variante du championnat de Formule 1, mais dans sa version tout électrique. Si Renault est actuellement le seul à fabriquer des Formule E, les autres constructeurs ne tarderont pas à lui emboîter le pas.

source : electricautosport