Et si Apple rachetait Tesla Motors ?

Bien qu’Apple ne présente pas encore des résultats alarmants, la mort de Steve Jobs inquiète le monde financier au point de semer des doutes sur le futur du groupe de Cupertino. Son salut pourrait venir d’une idée de l’analyste Andaan Ahmad de la banque allemande Berenberg. Ce dernier préconise un rapprochement de l’inventeur de l’iPad avec la société Tesla Motors.


Tesla Apple

Tesla est spécialisé depuis 2003 dans la fabrication de voitures électriques haut de gamme. Après plusieurs coups d’essais, le constructeur semble avoir vu juste avec son modèle S aux allures d’Aston Martin. Ce dernier vient de connaître un succès inattendu malgré un coût de plus de 85 000 dollars.

Si, avec sa lettre ouverte, l’analyste financier a réussi à créer le buzz autour de son nom, ses spéculations ne sont pas impossibles. Avant de mourir, Steve Jobs avait affirmé son envie de révolutionner l’automobile. D’autre part, le secteur de l’électrique inquiète des constructeurs qui voient arriver sur ce segment des investisseurs issus d’autres mondes et désireux de s’adjuger une part d’un gâteau qui s’annonce prometteur.

Pour l’heure, Tesla souhaite développer un véhicule de moins de 35 000 dollars et a fait appel à Doug Field, qui a dirigé chez Apple le développement des dernières versions des MacBook Pro, MacBook Air et iMac. Le monde financier ne cesse également de rapprocher Elon Musk, l’un des cofondateurs de Tesla, de Steve Jobs pour ses positions avant-gardistes. Il possède en effet un passif chargé avec des idées telles que Paypal ou Hyperloop, un projet censé relier Los Angeles à San Francisco en moins de 30 minutes.

L’avenir nous éclairera sur les intentions d’Apple qui possède d’ores et déjà les liquidités nécessaires pour absorber Tesla.

1 commentaire

  1. Bruno 1 novembre 2013