Fisker annonce la production de 100 000 hybrides PHEV dans l’état du Delaware

Fisker Karma


Henrik Fisker, le directeur général de la firme Fisker Automotive, a profité du dîner annuel de la Chambre de Commerce de New Castle pour annoncer que la production de ses véhicules hybrides PHEV débutera sous peu dans l’état du Delaware.

Cette annonce fait suite à la récente acquisition de l’ancienne usine de production de General Motors par Fisker Automotive dans la perspective de la réaménager et d’entamer la production de leur nouveau projet nommé la Nina (prix de vente environ 50 000 $ ; la Karma elle coûte environ 80 000$).

Le plan actuel de la firme est de débuter la production de ce modèle d’ici la fin de 2012 et d’atteindre un chiffre de production de 75 000 à 100 000 unités annuellement dès le début de 2014.

Fisker Automotive a aussi précisé que la Chine et l’Europe pourrait être les deux marchés principalement visés par la production de la Nina.

Cette manœuvre a permis au constructeur automobile vert de bénéficier de divers avantages tels qu’un prêt de 12,5 millions de dollars sans intérêt sur une durée de cinq ans.

En plus d’être un investissement sûr, cette acquisition représente aussi un geste social sans précédent, car cette nouvelle usine de production emploiera près de 2 500 personnes et pour cautionner le tout, l’État a offert à Fisker une subvention de 9 millions de dollars et une réduction sur ses impôts fonciers.

Cette usine a été choisie principalement à cause de sa taille, sa capacité de production, l’accès facile aux ports et la maind’œuvre de bonne qualité qui y est disponible.

Pour rappel, Fisker a déjà reçu 817 millions de dollars en financement depuis 2007.