Fisker s’installe comme marque de luxe

Fisker


Fin Juillet, environ 19 mois après sa présentation, la Fisker Karma a fait ses débuts publics au Monterey’S Classic Car Week. La marque américaine, peut être plus discrète que sa rivale médiatique Tesla n’en est pas moins active.

Début Juillet, la firme signait un accord avec Quantum Fuel Systèmes Technologies Worldwide Inc, d’une valeur de 10,2 millions de dollars pour le développement de moteurs hybrides. Cette entente est la troisième phase du développement qui comprend l’ingénierie de développement avec des essais de rendement en altitude, sous la chaleur, le froid et des essais d’endurances.

Quantum a mis au point une version améliorée de son système Q-Drive, qui a été optimisé pour maximiser le rendement de la Fisker Karma. Le système comprend un moteur essence et un générateur, alimenté par une pile au lithium-ion. Avec ce système, la Karma est en mesure de parcourir 80 km avec sa seule batterie.

Début Août, Fisker Automotive a nommé au poste de Vice-Présidente des ventes mondiales et du marketing, Eulberg Marti, l’ancienne responsable des ventes en Amérique du Nord de Maserati. Cette professionnelle de l’industrie automobile a aussi travaillée pour Jaguar, Volvo, BMW ainsi que pour Ford et General Motors.

Avec cette nomination, Fisker Automotive s’installe dans le secteur des marques de luxe et se démarque de son concurrent Tesla. Cela débutera dès l’automne 2009 avec le Showroom de Miami où Fisker souhaite imposer un modèle de  » Personnel Concierge », ou le client d’une voiture traitera avec une seule personne du début à la fin de sa commande, répondant à tous les désires de l’acheteur, dans les colories, teintes de maroquinerie des sièges et les options. le « Fisker Peronnel Consierge » s’inspire selon la marque de l’industrie du luxe.

Pour beaucoup d’observateurs, Fisker est à Tesla ce qu’Aston Martin est à Jaguar. L’avenir nous dira si cela est le cas. Toutefois, Fisker prépare une plus petit modèle pour 2011 afin d’augmenter ses ventes et sa rentabilité qui lui fait actuellement défaut malgré près de 140 millions de dollars de levées de fonds depuis le début de l’aventure. Un modèle résolument haut de gamme en vertu de la nouvelle stratégie de la marque américaine. Le développement des Show Room s’établira autour du système de la franchise, afin de progresser plus vite sur le marché.