France : 10.000 voitures électriques environ ont été immatriculées depuis début 2016

La diversification des modèles de voitures électriques ainsi que la mise en œuvre de différentes mesures incitatives ont eu leur effet dans l’hexagone. Avec 9 899 immatriculations attribuées depuis janvier jusqu’à fin avril 2016, la part des ventes des véhicules électriques dépasse une fois encore, la fameuse barre des 1 %.


Renault Zoe

La vente de l’électrique représenterait 1,19 % des parts de marché

Sur les 9 899 immatriculations attribuées dans le pays, 2 621 concernent seulement les ventes du mois d’avril 2016. Avec 1 948 immatriculations attribuées en avril 2015, le marché du véhicule électrique connait une importante progression, estimée à 34 %. Le segment des véhicules électriques conforte par ailleurs sa place parmi les ventes de voitures neuves dans le pays, avec aujourd’hui 1,19 % des parts de marché. Cette accélération des ventes s’explique notamment par l’assouplissement des conditions relatives à l’obtention de la prime de conversion et à l’arrivée sur le marché de modèles de véhicules toujours plus attrayants avec notamment des batteries plus performantes.

Les modèles de véhicules électriques qui séduisent le plus

Du haut de ses 990 unités enregistrées, la Renault ZOE se situe à la première place du classement des véhicules électriques les plus populaires cette année en France. Cumulant plus de 492 immatriculations, la nouvelle version de la Nissan LEAF, équipée d’une batterie de 30 kWh, apparaît également comme l’un des modèles de voitures électriques les plus appréciés. D’autres modèles de véhicules électriques se distinguent également sur le marché. La BMW i3 compte 146 immatriculations, le Kia Soul EV totalise 138 immatriculations, la Bolloré Bluecar et le Citroen e-Mehari comptent respectivement 122 et 112 immatriculations chacune.

1 commentaire

  1. Christiane 23 mai 2016