Gordon Murray, la Formule 1 au profit de la voiture élèctrique

Une voiture électrique crée par Gordon Murray a été dévoilé cette semaine. Trois prototypes du modèle T27 seront développés au cours des 16 prochains mois.


Gordon Murray est un ingénieur réputé dans le milieu de l’automobile et surtout du sport automobile. Directeur technique de l’équine Brabham de 1972 à 1986, la fameuse Brabham avec une turbine à l’arrière en 1978 c’est lui, puis Directeur Technique de l’équipe McLaren de 1987 à 1989, la fameuse MP4-4 d’Alain Prost et Ayrton Senna en 1988 qui gagna 15 victoires en 16 Grand Prix cette année là c’est aussi lui. L’ingénieur Sud Africain, fan de Rock, ferme la porte à la Formule 1 et se consacre à la réalisation de voiture de route extrême, comme la McLaren F1, Caparo T1, et la Mercedes SLR. En 2007, il lance son bureau d’étude indépendant, Gordon Murray Design, avec dans l’idée de construire une voiture populaire la T25, un véhicule urbain triplace de moins de 3 mètres, très novateur.  Mais l’ingénieur travaille aussi sur la T27, un véhicule électrique.

Le processus de fabrication, que Murray nomme i-stream, a reçu un investissement de 10 millions d’euros, dont la moitié provenant du Gouvernement via, le Technology Strategy Board (TSB). Le principe i-stream est d’avoir une unité de fabrication utilisant cinq fois moins de surface qu’une usine classique. Toute les pièces sont conçues par ordinateur et soudée entre elle. A la manière de la conception d’une monoplace de F1 qui ne considère que 6 ou 9 pièces pour créer la cellule de survie et la carrosserie.  » C’est une approche très radicale de la fabrication. » Précise David Bott, directeur des plates-formes d’innovation du TSB à la BBC.

La T27 est conçue pour la ville et son utilisation. Sa grande sœur la T25 ne pèse que 600kg, Gordon Murray apporte une attention particulière sur le poids d’une voiture. Le châssis tubulaire de la T27 est conçu pour absorber l’énergie, et il va passer tout les tests de sécurité. La Formule 1 au profit de la voiture de monsieur tout le monde, voici la grande vision moderne de ce sport, jusque là un échec.

 » La pensée est similaire à McLaren. Tout est une question d’efficacité et de légèreté, même pour des véhicules urbains. » Lance Gordon Murray.  » La partie la plus coûteuse d’une voiture électrique reste la batterie, ainsi pour être économe en énergie, elles ont besoin d’être légère.  »

La T27 pourra atteindre 100 km/h et aura une autonomie de 160 km. Une voiture destinée à être la seconde voiture de la famille.