Heuliez sauvé par un investisseur turc

Nouveau rebondissement dans l’affaire Heuliez. Louis Petiet de la holding Krief Group se retire et laisse la place à un investisseur turc.


Heuliez semble avoir trouvé un sauveur après avoir passé un bon moment à la dérive. Il faut dire que la société s’est retrouvée dans une posture plutôt désagréable suite au non-remboursement de ses dettes qui étaient estimées à 20 millions d’euros. Quelques 650 salariés étaient affectés et afin d’éviter des grèves et d’autres événements qui empireraient une situation déjà critique, la firme a décidé de rechercher des investisseurs étrangers. Ils ont été nombreux à s’intéresser à cette demande, notamment des Indiens et des Chinois, mais finalement, il semblerait que ce soit l’investisseur Turc Alphan Manas qui serait en mesure de sauver l’entreprise française.

Le retrait de Krief Group de Louis Petiet a été bien accueilli par le ministre de l’Industrie Christian Estrosi.

Mr Manas du fonds d’investissement Brightwell a 10 jours pour confirmer son entrée au Capital d’Heuliez. Reconnu comme un homme d’affaires intelligent et surtout très proche des principaux groupes industriels de son pays, Alphan Manas remboursera donc 75 % des 20 millions d’euros de dettes de la société.

Mais rien n’est encore gagné car même si Alphan Manas a affirmé son intention d’investir dans Heuliez, il est toujours possible qu’il se rétracte à l’issus de l’audit des comptes des fonds d’investissement de Brightwell. Les principales craintes des salariés c’est de revoir l’épisode BKC, où le groupe avait acheté Heuliez,mais n’avait pas mis d’argent dans la société.

Heuliez est une société française qui fonctionne comme une unité de production et de conception pour divers constructeurs automobiles. Elle se spécialise dans la production pour les niches de marché. Créé en 1920 par Adolphe Heuliez, qui débuta ses activités avec des charrettes, la société ne tarda pas à faire ses preuves. En 1925, il assembla sa première voiture, une Peugeot 177 B. La firme avait également créé une filiale pour la production d’autobus, qui a par la suite été vendue.

Le produit principal de Heuliez est le toit rétractable, conçu pour la Peugeot 206 CC, dont 350 000 unités ont été produites. Elle produit aussi des voitures entières, comme l’Opel Tigra. Depuis 1985, Heuliez a produit plus de 450 000 voitures avec un effectif de plus de 2000 personnes.

A propos d’Heuliez, voir aussi son site internet Heuliez.com.

1 commentaire

  1. Juju 2 mars 2010