L’emplacement de l’usine de conception des batteries de la Chevrolet Volt sera annoncé cette semaine

Retour en Janvier au salon de l’automobile de Detroit, le chef de la direction, Rick Wagoner, a annoncé que General Motors fabriquerait la batterie de la Volt dans une nouvelle usine qui se situera quelque part dans le Michigan.


Les batteries en lithium-ion, d’un poids de 170 kg, possèderont une autonomie en charge complète d’environ 65 km. Elles pourront même être rechargées sur une prise électrique domestique (220 volts) en seulement 3 heures.

green-car

La Volt sera assemblée à l’usine de Detroit-Hamtramck. La spécificité de la Volt reste son moteur thermique (essence/E85) jouant uniquement un rôle de générateur d’électricité et capable d’alimenter la batterie tout en roulant. La production de l’usine du Michigan commencera en 2010. GM sera le premier producteur automobile américain à fabriquer des batteries lithium-ion dans sa propre usine.

Les éléments pour les batteries lithium-ion de la Chevrolet Volt seront procurés par LG Chem Compact Power. Cette entreprise apportera les éléments de batterie pour les prototypes de la Volt jusqu’à ce que l’usine de GM soit opérationnelle. La nouvelle usine du Michigan intégrera le réseau existant des sites de GM, qui a déjà des laboratoires à Honeoye Falls, Warren, Torrance et Mainz-Kastel.

Tout ceci devrait être confirmé cette semaine. Le nombre d’auxiliaires de GM qui travaillent sur le développement des batteries pour les voitures hybrides et électriques augmentera cette année encore d’une centaine d’ingénieurs environ. GM va également coopérer avec l’université du Michigan pour créer un nouveau laboratoire à Ann Arbor pour le développement de batteries. Il y aura aussi une participation du Collège des ingénieurs de cette même université pour la formation scientifique d’ingénieurs spécialisés en batteries.

GM conçoit que les voitures à propulsion électrique, sur la base de la technologie des batteries et des batteries à combustible, composent la meilleure solution à long terme pour un transport individuel durable.

1 commentaire

  1. Pierre 9 août 2011