La BMW i3 sort de l’ombre avec 8000 commandes

La marque allemande BMW a présenté son modèle à 0 émission au grand public, peu avant le salon de Francfort où il a été exposé. Comme à l’accoutumée, la présentation de la marque bavaroise fut grandiose, et le véhicule affiche de grandes ambitions.


BMW i3

C’est tout d’abord une séquence vidéo sur You Tube qui a précédé la présentation officielle de la BMW i3. Puis s’en est suivie une présentation en simultanée dans plusieurs pays comme Pékin, Londres et New York.

Côté technique, la i3 ne diffère pas beaucoup des grandes lignes annoncées par BMW le 10 juillet 2013. La voiture ne pèse que 1,195 tonnes : ce poids a été obtenu grâce à l’utilisation d’un matériau particulier : le PRFC. Révolutionnaire : c’est le moins qu’on puisse dire. Malgré son poids extrêmement léger, cette matière est assez résistante pour supporter les chocs.

La BMW i3 dispose d’un moteur électrique d’une puissance respectable pour une voiture électrique. Il développe quelque 170 chevaux, et un couple de 250 Nm. D’après la marque, ce moteur qui pèse une cinquantaine de kilos est capable d’atteindre le 0 à 100 km/h en 7,2 secondes. Le plus intéressant c’est que ce moteur dispose d’un accumulateur lithium-ion qui lui fournit une autonomie entre 130 et 160 kilomètres.

La BMW i3 propose trois modes de conduite, à savoir Eco Pro+, Eco Pro et Confort. Comme leurs noms l’indiquent, les modes Eco Pro et Eco Pro+ permettent d’avoir une plus grande autonomie au détriment de la puissance, de l’ordre de 20 à 40 kilomètres de plus. Si le client souhaite avoir encore plus d’autonomie, il peut demander à se faire installer un prolongateur d’autonomie : un moteur à essence de deux cylindres de 650 cm3 fixé directement sur l’essieu arrière de la BMW i3.

Ce qui est encourageant pour la marque allemande ce sont les commandes : près de 8000 personnes auraient déjà réservé la petite voiture électrique, ce qui est au-dessus des prévisions. La i3 va t-elle rejoindre prochainement la Nissan Leaf et la Volt dans le trio de tête ?

1 commentaire

  1. Jean-Pierre 25 octobre 2013