La Chevrolet Volt arrive enfin en France

Très attendue depuis sa présentation en 2009, la voiture hybride de Chevrolet débarque finalement en France fin novembre, chez un premier client très particulier…


My Volt

Les premières Chevrolet Volt pour l’Ambassade des États-Unis à Paris

Commercialisée en Amérique depuis décembre 2010, la Chevrolet Volt a attendu un an pour intégrer le marché français. General Motors vient en effet de lancer officiellement la commercialisation de ce modèle hybride à travers huit concessions françaises. Le prix annoncé est de 37 500 euros, avec un bonus écologique de 5000 euros. Pour cette occasion, le constructeur américain a organisé le 30 novembre dernier une cérémonie officielle à la résidence de l’Ambassadeur des États-Unis, Charles Rivkin, à Paris. Une célébration symbolique, puisque les premiers clients de cette voiture dans l’Hexagone, ayant commandé quatre unités, ne sont autres que l’Ambassade des États-Unis qui siège à Paris et le Consulat de Lyon.

L’économie de carburant mise en avant

Dans son discours prononcé lors de la cérémonie, Charles Rivkin a rappelé l’importance de la réduction de la consommation en carburants, une des mesures phares de l’Administration Obama. Par l’acquisition de ces quatre voitures, le service consulaire américain en France veut montrer l’exemple, mais aussi faire la promotion de cette production américaine très écologique. Car le principal atout de la Chevrolet Volt est avant tout sa faible consommation de carburants, 2,9 L/100 km, grâce à son système hybride unique. Cette voiture dispose par ailleurs d’une autonomie de 550 km en mode mixte, soit largement meilleure que celle d’un modèle 100 %, électrique comme la Nissan Leaf.