La France offre 5000 euros de prime aux acheteurs de voitures électriques

Jean-Louis-Borloo


Les voitures électriques et hybrides, c’est bien ! En tous les cas, c’est ce que semble penser Jean Louis Borloo qui offre actuellement une prime de 5000 euros aux 100 000 premiers acheteurs de voitures électriques ou hybrides. En effet, le secteur des voitures vertes qui dépendent moins sur les carburants fossiles est en plein développement et le ministre Borloo voit là une opportunité de faire de la France un leader dans le domaine des transports écologiques.

Pour arriver à cet objectif, le ministre Borloo et son équipe ont dévoilé jeudi dernier leur super plan qui comprend un investissement de plusieurs millions d’euros. Rien que pour l’installation de bornes de recharge, le gouvernement prévoit pas moins de 900 millions d’euros. Pour faire de l’introduction des voitures électriques un succès, Borloo et son équipe ont vraiment essayé de couvrir tous les angles. Ainsi, l’aide de 5000 euros vise à encourager les gens à acheter les véhicules verts, 900 millions d’euros sont prévus pour les bornes de recharge et le ministre du Développement durable n’a pas oublié le problème des batteries et compte investir 125 millions d’euros dans le développement de batteries plus efficaces et plus durables avec le partenariat de Renault.

Les objectifs du ministre Borloo sont assez conséquents, lors que de la conférence de presse, celui-ci a annoncé vouloir atteindre un parc automobile de 2 millions de voitures électriques et hybrides d’ici 2020. Mais ce n’est pas tout, avec autant de véhicules électriques sur nos routes, le gouvernement prévoit aussi l’installation d’un réseau avec quelque 4,4 millions de points de charge dont la plupart se trouveront aux domiciles des particuliers et aussi dans les entreprises. Un nombre de bornes à charge rapide sera aussi installé dans les parkings et dans les lieux publics.

Les voitures électriques et hybrides présentent un plus pour l’environnement, mais il ne faut pas oublier non plus que les voitures électriques ont justement besoin d’électricité et si le nombre de voitures électrique augmente, cela aura forcément un effet sur la demande en électricité. Mais, de ce côté, pas de soucis, car l’équipe de Borloo a déjà ce problème en tête et réfléchi déjà à des solutions.

L’offre de prime de 5000 euros devrait être une opération qui va se répéter. En effet, si Borloo veut atteindre 2 millions de véhicules électriques et hybrides en France en 2020, il a intérêt à subventionner l’achat de celles-ci. Les voitures électriques et hybrides offrent beaucoup d’avantages, mais restent encore des véhicules assez onéreux comparés aux voitures à combustion interne de catégories comparables.

3 Commentaires

  1. Nico 4 octobre 2009
  2. davion 5 octobre 2009
  3. Gillou 9 octobre 2009