La gamme électrique de Renault brille en Europe

Depuis le 24 juin dernier, la ville de Naples a ouvert un système d’autopartage au grand public, avec des Renault Twizy, entièrement électriques. A Malte, Renault décroche également un marché public, pour environ une quinzaine de voitures électriques.


Twizy

L’autopartage des Twizy à Naples

Le système s’appelle… Bee. En tout, l’on recense quarante Renault Twizy et 27 Beepoints. Beepoint est l’appellation de la borne de recharge de ces véhicules, que l’on retrouve un peu partout dans la ville de Naples. Le service Bee a l’ambition d’élargir son parc automobile à 200 voitures et atteindre la mise en place de 100 Beepoints en un an, c’est-à-dire d’ici juin 2014.

Chez Renault, le but est de desservir la ville de Naples de manière à ce l’usager puisse avoir à sa disposition une Twizy ou un Beepoint à moins de 5 minutes de marche.

Pour la petite histoire, Renault a monté le service Bee avec NeaHelioPolis, ou NHP. En tarif classique l’abonnement est à 180 euros ; par contre, en promotion il ne coûte que 30 euros. Il faut également compter les 15 centimes/minute du trajet, ce qui revient environ à 4 euros en moyenne.

Un bonheur n’arrivant jamais seul, la gamme électrique de Renault fait tout doucement son entrée sur le sol maltais.

Des contrats sur l’île de Malte

Le gouvernement de Malte a lancé il y a quelque temps un appel d’offres dans le but de sensibiliser les maltais sur les atouts d’une voiture électrique.

C’est Renault qui a été choisi pour le projet, aussi le gouvernement sera acquéreur de 6 Kangoo Z.E, ainsi que de 10 Fluence Z.E. Quant aux bornes de recharge, le gouvernement maltais prévoit de mettre en place un réseau de bornes, un projet appuyé par l’Union Européenne.

3 Commentaires

  1. Haythem 4 juillet 2013
  2. Michel 4 juillet 2013
  3. Auto-selection.com 10 juillet 2013