La Google Car, autonome et électrique, autorisée à rouler en Californie

Attendue depuis plusieurs mois, l’autorisation de l’État de Californie pour faire rouler la voiture électrique autonome de Google arrive enfin. La firme prévoit déjà de procéder aux premiers tests en ville dès cet été.


Google Car electrique

La Californie donne le feu vert aux tests de la Google Car

Il y a déjà un an, Google a présenté le premier prototype de son véhicule autonome à propulsion 100 % électrique, une idée toute droit inspirée des films de science fiction. Sauf que cette supposée fiction sur 4 roues s’apprête désormais à fouler pour de vrai les rues des villes californiennes. La firme de Mountain View vient en effet de confirmer l’obtention du feu vert des autorités du « Golden State » pour y faire rouler ses propres prototypes de voitures autonomes. La firme bénéficie déjà de l’accord des autorités de Californie depuis un an, mais seulement sur les modèles Lexus et Toyota modifiés par ses ingénieurs.

Autonomie et sécurité comme maître mots

Cette fois, Google pourrait tester en conditions réelles les comportements de son prototype. Il s’agit d’une citadine deux places sans pilote adoptant les lignes et les formes d’une coccinelle, fonctionnant exclusivement avec une propulsion électrique. Même autonome, cette voiture est conçue pour permettre au passager à la place du conducteur d’en reprendre rapidement les commandes, en cas de problèmes.

Les premiers tests sur routes de Californie sont programmés cet été et ont pour objectif d’étudier la capacité du véhicule à éviter les obstacles, comme les déviations, les traversées de piétons, les ralentissements et l’interaction avec les autres conducteurs. Pour des raisons de sécurité, la vitesse de la voiture durant ces essais est limitée à 40 km/h. La firme américaine espère exploiter rapidement ces données pour pouvoir livrer son premier véhicule autonome de série d’ici 2020.

Source : Futura Sciences