La i-MIEV primée au Tokyo Motor Show

imiev


Il semblerait que la petite voiture à zéro émission de Mitsubishi soit devenue une reine de popularité. En exposition lors du salon de Tokyo l’i-MIEV a reçu le prix de la voiture de l’année ayant la technologie la plus avancée (Car of the Year Advanced Technology Award) au 41e Tokyo Motor Show.

Les membres du jury ont reconnu que cette i-MIEV n’était pas seulement une petite voiture totalement électrique avec de bonnes performances, mais celle-ci offre aussi un châssis très polyvalent qui peut être adapté pour divers carrosseries. Ainsi, le châssis de l’i-MIEV va être utilisé par PSA pour sa Ion et le même châssis va être adapté en véhicule utilitaire dans l’i-MIEV Cargo.

Pour rappel, bien que les performances de l’i-MIEV ne soient pas vraiment exceptionnelles celles-ci restent dans la norme. Ainsi, l’engin de Mitsubishi pourra faire du 120 km/h (voire 130 selon certaines sources) et offrir une autonomie qui pourra atteindre 160 km. Les temps de recharge sont aussi assez raisonnables et en 7 heures vous pourrez recharger la batterie de la voiture sur une prise domestique.

En ce qui concerne la commercialisation de l’i-MIEV, sachez que la voiture est déjà en vente au Japon. Pour le moment 1400 unités ont été écoulées. À propos de la commercialisation de la voiture en dehors du Japon, les premières livraisons devraient arriver en 2010.

En ce moment la voiture effectue une tournée promotionnelle à travers toute la France et offre l’opportunité aux français d’effectuer les tests drives. La voiture était à Paris récemment et sera prochainement à Nancy, puis à Lyon, ainsi que d’autres villes françaises, et ce, jusqu’au 17 décembre. Vous pouvez vous inscrire sur le site www.mitsubishi-motors.fr pour avoir l’opportunité de tester la voiture vous-même.

Alors que l’i-MIEV effectue sa tournée promotionnelle en France, on peut se demander si la voiture va être commercialisée surtout en France. Pour rappel un accord entre PSA et Mitsubishi prévoit que le châssis de l’i-MIEV soit utilisé sur l’Ion, la petite voiture à zéro émission de Peugeot. Si l’I-MIEV est commercialisée telle quelle en France, la voiture viendrait alors concurrencer directement la Ion.

En ce qui concerne les prix, les premières estimations basées sur les prix japonais placent l’I-MIEV à plus de 30 000 euros. Mais, avec les aides gouvernementales, ce prix devrait être considérablement réduit.