La Nissan Leaf : Flop ou Succès ?

Jerry Flint Forbes


D’après le magazine américain Forbes et son chroniqueur Jerry Flint, la Nissan Leaf sera un Flop commercial.

Selon Flint, la Leaf n’a pas les qualités requises pour satisfaire les conducteurs.

Parmi les arguments principaux avancés: sa vitesse maximale et son autonomie sont trop faibles, elle coûte trop cher et elle prend beaucoup trop de temps à recharger.

Voyons cela plus en détails.

Spécifiquement, la Leaf a une autonomie de 161 km ce qui n’est pas si mal mais pas assez selon les conclusions de l’étude réalisée par Cap Gemini/ESCP Europe qui met en valeur une autonomie requise par les conducteurs de 200 à 230 km.

Sa vitesse maximale est de 140 km/h, ce qui est accepté par la majorité des gens et de toutes façons où peut-on rouler à plus de 140 km/h à part en Allemagne ?

Le prix : 25 000 à 30 000 dollars. Le prix parait honnête si on considère que sur le long terme, la voiture coûtera beaucoup moins cher qu’une voiture à essence.

Le temps de recharge: 8 heures c’est en effet très long et il ne faut pas avoir à se servir de l’auto rapidement. Par contre pour ceux qui roulent moins de 160 km par jour et rechargent pendant la nuit, ce temps de chargement importe peu.

En résumé, la Nissan Leaf pêche encore -comme beaucoup de voitures électriques- au niveau de l’autonomie trop faible et du temps de recharge des batteries. Par contre, en ce qui concerne le prix et la vitesse max, ses spécifications semblent satisfaisantes.

Flop ou pas, difficile à dire dans le moment. Le modèle économique est fragile et la ligne est mince. Si Nissan améliore l’autonomie et le chargement, de flop potentiel on pourrait passer à succès commercial.

Affaire à suivre.

3 Commentaires

  1. Cazede 23 février 2010
  2. Olivier 24 février 2010
  3. michel 24 février 2010