La Nissan Leaf pourrait-elle concurrencer la Toyota Prius ?

C’est bien ce que pense Nissan pour le moment. Bien que la Leaf soit toute nouvelle sur le marché, elle fait déjà parler d’elle parmi les plus renommées, notamment dans le secteur de l’hybride, qui regarde cette nouvelle venue avec attention.


Ce qui est assez drôle, c’est que la Nissan ne dépassera jamais les 160 kilomètres avant que la batterie n’ait besoin d’être rechargée, mais on mise quand même sur elle, un peu plus pour son prix que pour ses performances face aux hybrides.

leafprius

Les rumeurs vont bon train et déjà, la Leaf s’estime aujourd’hui entre les $ 25 000 à $ 30 000. On prédit même que la batterie pourrait être vendue séparément, mais le prix reste encore vague. La Prius coûte actuellement dans les $20 000, laissant la Leaf loin derrière concernant le prix de la voiture en elle-même. Mais la petite arme secrète de la Leaf, c’est de viser le long terme. La Leaf semble remporter la palme de l’économie, car, comme déclaré par le vice président de la firme de l’Amérique du Nord, Monsieur Larry Dominique, même si le prix de l’essence venait à chuter à $ 1.10 le gallon (0,29$ le litre), la Leaf serait toujours plus économe car elle coute seulement $1.00 pour 160 km parcourus.

Nissan reste quand même bon joueur. On avoue que la technologie hybride est bonne dans son domaine, mais il reste toujours un problème majeur: le prix que cela coûte à long terme. La crise économique force les gens à voir leur investissement d’un autre œil et prendre une hybride aujourd’hui demande mûre réflexion. La Leaf peut se recharger chez vous, comme un simple appareil ménager. Elle se recharge aisément en 8 heures.

Même si les hybrides détiennent pour le moment une bonne partie du marché automobile, soit 2% avec un taux de croissance très important pour ce genre de voiture, la Leaf prépare son expansion pour 2016 à 2020.