La Norvège souhaite réduire les subventions pour l’achat de voitures électriques

Avec 50 000 véhicules en circulation, la voiture électrique rencontre un vif succès en Norvège. Le gouvernement vient pourtant d’annoncer la fin des subventions attribuées aux acheteurs.


Norvege voiture electrique

Ralentir l’adoption des véhicules électriques

La Norvège lance il y a quelques années un programme de subventions afin de rendre ses routes plus vertes. Des avantages et incitations fiscales sont proposés aux acheteurs de voitures électriques avec l’objectif d’avoir 50 000 véhicules en circulation d’ici 2017. Le programme fait l’unanimité et rencontre un tel succès que l’objectif vient récemment d’être atteint. La 50 000e voiture électrique au Norvège a été enregistrée il y a quelques jours. Si l’opération est un succès, le nombre important de voitures électriques – un tiers des électriques vendu en Europe – pose cependant problème. D’un côté, parce que les villes sont engorgées et, d’un autre, parce les incitations fiscales commencent à peser sur le budget du gouvernement. La Norvège souhaite ainsi ralentir le rythme d’adoption des véhicules électriques.

Norvege VE

La Norvège est le premier marché de la voiture électrique en Europe

Les subventions proposées par le gouvernement ont contribué à développer le marché de la voiture électrique en Norvège. Une voiture sur cinq actuellement vendue sur place est électrique. Le pays est devenu en quelques années le premier marché de la voiture verte en Europe alors qu’il ne compte que 5,1 millions d’habitants. Les subventions ne sont toutefois pas les seuls facteurs de succès de l’électrique. Le gouvernement avait également proposé différents avantages aux acheteurs. Parmi eux, on peut citer la gratuité des péages et stationnements, la gratuité des recharges ou encore la possibilité d’utiliser les couloirs destinés aux bus en cas d’embouteillage.

Source : Caradisiac