La SR Zero (SR8) de Racing Green Endurance se prépare pour un long voyage

SRZero Racing Green


photographe: Mark Kensett

La Racing Green Endurance, une équipe d’anciens étudiants de l’Imperial College de Londres se sont mis un pari fou en tête ; traverser la transaméricaine (reliant l’ensemble des Amériques) dans une version toute électrique de la Radical SR8m qu’ils ont eux-mêmes fabriquée. S’étalant sur une durée de trois mois, ce trajet débutera au nord de l’Alaska et se terminera à Tierra del Fuego en Amérique du Sud. Cet événement sera organisé afin de dénoncer tous les clichés sur les véhicules électriques, et de démontrer aux personnes qu’ils peuvent être rapides, fiables et robustes.

Revenons un peu à la Racing Green Endurance, c’est avant tout, une équipe de jeunes personnes qui semblent plus que motivées à faire avancer la mobilité électrique. Questionné à propos de l’inspiration pour la création de la SRZero, Andy Hadland, le porte-parole de l’équipe répond que cela s’est fait naturellement et que la Radical SR8 s’est imposée comme le meilleur choix dû à son châssis tubulaire, auquel l’adaptation des batteries s’est faite sans gros problème. De plus, le modèle d’origine a été construit et stylisé dans le souci de minimiser le poids global, donc, comme le poids est un aspect primordial dans la construction d’un véhicule électrique, donc la Radical SR8 s’est révélée être la parfaite candidate pour une reconversion.

En ce qui concerne la performance du véhicule, le moteur 2.6 litres V8 et la boite de transmission à six vitesses ont été retirés pour céder la place à deux moteurs électriques (AC synchronous Axial Flux). Ces moteurs ont été personnalisés afin de pouvoir offrir le maximum de puissance au bolide et produisent chacun 200 chevaux vapeur de puissance. La motorisation du véhicule puisera son énergie d’une batterie au Lithium Phosphate de fer qui occupera l’espace derrière le conducteur. Cette batterie de 56 kWh fournira une autonomie d’environ 400 km au véhicule de la Racing Green Endurance.

En ce qui concerne la traversée du bouchon de Darién (Darién Gap), l’équipe compte faire transporter le véhicule par la voie maritime. Ils ont déjà rencontré les ambassadeurs du Panama et de la Colombie respectivement pour les visas.

L’équipe a aussi le désir d’effecturer un trajet Londres-Paris dans les prochaines semaines, et est ouverte aux commentaires, conseils et sponsors. (N’hésitez pas à en laisser ci-dessous)

Leur blog: racinggreenendurance.com/blog/
Comptes Twitter: @RGEndurance et @RGE_Celine

SR-Zero-SR8

3 Commentaires

  1. Olivier 5 juin 2010
  2. Pierre 9 août 2011
  3. course de cote 24 juin 2012