La station-service du futur vue par Nissan

En 2015, Nissan a noué un partenariat avec un cabinet d’architecture de renom pour imaginer la station-service d’un futur où la voiture électrique occupera une place toujours plus importante. Le fruit de ce partenariat a été dévoilé récemment.


Nissan electrique

Une station-service omniprésente

La voiture électrique continue lentement de gagner du terrain sur le marché, au point d’être considérée peut-être à juste titre comme l’avenir de l’industrie automobile. Cette perspective des plus alléchantes pousse les constructeurs à imaginer dès maintenant les nouvelles technologies censées accompagner le développement de ce nouveau secteur. Nissan a récemment dévoilé un concept de station-service destiné à une ville où les véhicules hybrides et électriques sont majoritaires. Ce concept imaginé avec le cabinet Foster Partners est résolument différent de ce que l’industrie automobile propose actuellement. La station de recharge du futur selon Nissan ne serait plus un point de vente situé sur un emplacement stratégique : cette station du futur sera partout. Les bâtiments, la rue, les routes et la voiture même pourraient alors devenir des points de recharge des voitures électriques. Comment est-ce possible ?

nissan electric

Nissan station

station futuriste nissan

Nissan voiture electrique

Les voitures comme sources d’énergie

Nissan et le cabinet Foster Partners partent du principe selon lequel il serait préférable de coordonner tous les dispositifs de récupération d’énergies renouvelables d’une ville afin d’obtenir un réseau de recharge performant et optimisé. La voiture se trouve néanmoins au cœur de ce système. Rechargée par le vent, la force des océans ou le soleil, la voiture est équipée d’un dispositif de stockage qui lui permet d’emmagasiner de l’énergie renouvelable et la redistribuer sur le réseau. Les voitures équipées de ce système se gareront de manière automatique sur les aires de charge par induction pendant la nuit. Après qu’elles aient été rechargées – ou aient redistribué leur excédent d’énergie renouvelable —, elles laisseront la place à d’autres véhicules. De même, les voitures chargées et non utilisées se brancheront automatiquement au réseau pour servir de sources d’alimentation en énergie. Les batteries en fin de vie sont entièrement recyclables et peuvent être utiles pour les réseaux de stockage d’énergie utilisée dans les habitations.

2 Commentaires

  1. ERIC 12 mars 2016
  2. christian 19 mars 2016