La ville de Nice accueille les véhicules électriques en libre service

Cela fait un bon moment déjà que les rumeurs vont bon train quant à l’introduction d’un service d’auto partage de véhicule électrique au sein de la ville de Nice. Il semblerait maintenant que ces rumeurs soient fondées, vu que la baie des Anges a tout récemment annoncé qu’elle mettra en libre service les premières voitures dites alternative dès le mois de mars de l’année, soit six mois avant Paris. Ce projet, dont l’annonce avait été faite par le maire de la ville de Nice, Christian Estrosi, devrait aider à implanter la mobilité électrique encore un peu plus dans la vie des Français.


Ce projet local de voiture électrique en libre service qui a été baptisé « Auto bleue » se veut être très ambitieux. En effet, ce service impliquera 210 voitures de dernière génération et 70 stations. Chacune de ces stations comportera au total cinq emplacements, parmi lesquels trois seront réservés exclusivement aux véhicules électriques d’Auto bleue. Les deux autres emplacements pourront éventuellement être utilisés pour la recharge des éventuelles voitures électriques des particuliers. Dans un premier temps, seulement 51 véhicules seront mis en service. Les 159 autres véhicules restants devront entrer, eux, en utilisation après l’été.

En ce qui concerne les 70 stations, elles seront reparties à travers tout le territoire niçois, que ce soit de Beaulieu à Saint-Laurent-du-Var, en passant par Cagnes-sur-Mer. La priorité quant à leur emplacement sera donnée en relation aux axes d’inter-modalités, donc des zones d’attraction et de connexion urbaines.

source