La voiture électrique représente-t-elle une menace pour le marché du pétrole ?

Est-ce que la demande pour les VE pourrait crasher encore plus le marché du pétrole, c’est à dire un Krach total ? That is the question.


voitures electriques

La progression constante du marché des voitures électriques menacerait-elle à terme le pétrole ? Telle est la question que se posent nombre d’observateurs actuellement. L’agence Bloomberg tente de mettre fin au débat avec des projections, à prendre avec des pincettes car bien malin qui pourrait prédire quoique ce soit dans l’industrie du véhicule électrique.

L’avenir du pétrole en suspens

La voiture électrique n’a de cesse de monter en puissance ces dernières années, surtout avec les investissements accrus de puissances émergentes comme la Chine et l’Inde. Cette croissance qui se déroule à un rythme tonitruant soulève nombre de questions, dont quelques-unes en relation avec une éventuelle chute du prix du pétrole provoqué par l’augmentation de la demande en véhicules électriques. Un effondrement du cours du pétrole ne serait pas une simple utopie, selon plusieurs analystes. Ces derniers nuancent néanmoins leur propos : si chute du marché du brut il y a, ce ne sera pas directement causé par la hausse des ventes de voitures électriques et hybrides. En dépit d’une progression certaine, le marché des véhicules électriques et hybrides ne représenterait que 1 % du secteur automobile d’ici 2040, selon les prévisions de l’OPEP et … Exxon (à prendre avec un grain de sel donc étant donné la source). L’effondrement du brut découlerait plutôt d’une perte de compétitivité des véhicules traditionnels face à des voitures électriques de plus en plus puissantes, de plus en plus rapides et de plus en plus autonomes. Les analystes s’attendent même à des voitures électriques moins chères, plus sûres et aussi performantes que les véhicules à moteur thermique.

Vers une chute du marché du pétrole en 2040 ?

L’amélioration de la compétitivité des voitures électriques constituerait donc à terme le principal facteur à l’origine d’une éventuelle chute du marché du pétrole. Selon les projections de Tom Randall, de Bloomberg en se basant sur le principe de la « courbe en S », les excellentes performances des véhicules écologiques devraient asseoir leur réputation auprès des acheteurs et mettre fin définitivement à la domination du pétrole dans l’industrie automobile. Même avec seulement 1 % de part de marché à l’horizon 2040, la voiture électrique pourrait nuire suffisamment au marché du pétrole à cette période au point d’engendrer un important crash. L’analyste de Bloomberg précise néanmoins que ces prévisions n’ont actuellement qu’une valeur purement spéculative. Seul le temps nous révélera à l’avenir si le pétrole récupérera dans un futur proche son cours d’avant la crise actuelle ou si les véhicules électriques et hybrides influeront de manière décisive sur sa chute.

En 2015, combien y a t-il de voitures électriques dans le monde ? 1,3 million (source CCFA)

Combien y a t-il de véhicules au total ? environ 1,3 milliard estimé (1,2 milliard en 2014 [source])

Part de marché mondiale du VE : 0,1% en 2015 (en France le portrait est différent : 1,2% environ en 2016, aux USA : 0,66%, aux Pays-Bas 10% et en Norvège 22%, source)

1 commentaire

  1. ERIC 10 mars 2016