L’Audi A2, une citadine à Francfort !

Audi A2 electrique concept


Le constructeur allemand signe avec l’Audi A2 Concept électrique son grand retour, au salon de l’automobile Francfort 2011, ouvert depuis le 15 septembre jusqu’au 25 septembre.

Une citadine sur la ligne

Le modèle est annoncé sur le marché comme concurrent direct de la Renault Zoé, la Nissan Leaf, la BMWi3, la Peugeot Ion ou la Volkswagen E-Up. Ultra compacte, elle mesure 1,70 m de largeur pour 3,80 m de longueur. Au niveau design, on notera plusieurs innovations notamment le toit vitré qui devient opaque par simple commande. Cette fonction originale permet de réguler la température à l’intérieur de la voiture. Une économie d’énergie est ainsi réalisée sur la batterie lithium, lui offrant une plus grande autonomie. L’Audi A2 électrique, encore au stade de concept, sera commercialisée en 2014 et concurrencera différents modèles de véhicules électriques alignés par ses concurrents sur le secteur.

Un condensé de hautes technologies

L’Audi A2 est propulsée par un bloc électrique de 85 kW, soit 116 ch, installé à l’avant du véhicule, en position transversale. Elle affiche une vitesse de pointe de 150 km/h et passe de 0 à 100 km/h en 9,3 s. La batterie lithium-ion offre une autonomie de 200 km avec un stockage de 31 kWh ; elle se recharge en 1 h 30, sur du triphasé 400 volts ou en 4 h sur du courant domestique. Direction et freins sont totalement électriques, grâce aux systèmes steer-by-wire et brake-by-wire. Aucune liaison mécanique ou hydraulique au volant ou à la pédale n’est alors requise. Le showcar intègre également internet, une aide à la navigation avec les images de Google Earth et un service d’information Audi online.

Audi A2 arriere