L’Auris HSD Hybride de Toyota : à la conquête des routes européennes

Toyota Auris HSD


Toyota a dévoilé à l’occasion du Salon de l’Automobile de Genève, une version hybride basée sur sa plateforme de voiture compacte, l’Auris, qui est déjà très populaire au Japon.

Baptisé l’Auris HSD, elle représente la toute première étape dans sa nouvelle stratégie globale visant à mettre sur le marché des versions hybrides de ses modèles existants.

Un projet qui s’étendra sur une durée de dix ans.

L’Auris HSD a été conçue conformément aux normes européennes, donc si les lignes de la Prius ne  vous inspirent aucunement, vous aurez toujours le choix d’opter pour ce modèle. Le sigle HSD qui signifie « Hybrid Synergy Drive » permet à l’Auris de se positionner comme l’une des voitures les plus propres de son segment.

Cette voiture revendique une économie de consommation de carburant de l’ordre de 3,8 l/100 km et un taux d’émission de 89 g/km.

Pour la partie motorisation, l’Auris HSD est muni d’un moteur à essence de 1,8 litre, de 97 chevaux, couplé à un moteur synchrone à aimant permanent délivrant sa puissance aux roues avant via un variateur de vitesse électronique.

Le véhicule offre trois modes de conduite ; notamment un mode conventionnelle (essence), un mode tout électrique et finalement sur une combinaison des deux (mode hybride).

Toutes performances confondues, l’Auris HSD passe de 0 à 100 km/h en 10 secondes.

Toyota s’est engagée rendre accessible sa technologie HSD à une clientèle plus large. En ce qui concerne la conversion massive de sa gamme de véhicules, elle débutera d’ici le début de 2020.

(photos cardealermagazine)

Auris HSD

3 Commentaires

  1. temps 24 avril 2010
  2. dappartapart 13 juin 2010
  3. René-Pierre 12 mars 2011