Les ambitions électriques de l’Allemagne remises en question

L’objectif initial de lancer 1 million de voitures électriques pourrait ne pas être atteint par l’Allemagne, note un groupe d’observateurs réunis autour de la « Plateforme pour la mobilité électrique ». Des mesures d’incitation supplémentaires s’avèrent nécessaires.


Des incertitudes sur le projet électrique de l’Allemagne

Le gouvernement allemand a adopté en août 2009 un plan national, prévoyant entre autres la production d’un million de véhicules électriques dans le pays d’ici 2020. Le programme inclut également le lancement d’une première phase de préparation jusqu’en 2014 dans quatre régions pilotes. La construction en masse des voitures devrait commencer en 2017. Près de trois ans après, les autorités se remettent en question quant à l’atteinte de cet objectif initial.

La « Plateforme pour la mobilité électrique », un groupe chargé de coordonner et surveiller le développement de l’écomobilité allemande, se montre particulièrement sceptique à ce sujet. Le million de véhicules annoncé au départ semble trop ambitieux, note-t-elle. Il faudrait plutôt s’attendre à voir 500 000 voitures électriques sur les routes du pays d’ici 2020.

Davantage d’aides financières requises

Les prévisions de la Plateforme s’appuient en effet sur l’analyse des mesures actuellement en œuvre pour promouvoir la mobilité électrique. Certes, les incitations fiscales – exonération de vignette, bonus écologiques, etc. — du gouvernement fédéral portent déjà leurs fruits et augmentent significativement le nombre d’automobilistes séduits par un véhicule zéro émission.

Ces dispositions demeurent toutefois insuffisantes, selon les observateurs, qui évoquent la nécessité de déployer d’autres mesures plus agressives, comme une prime à la casse ou un financement important des recherches pour améliorer les performances des batteries électriques. De telles mesures rapporteraient beaucoup à la filiale électrique allemande, où 15 modèles sont attendus sur le marché d’ici 2014.

1 commentaire

  1. Lel 23 juin 2012