Les premières Mia électriques débarquent à Nice

mia électrique


La municipalité de Nice a eu le privilège d’accueillir les premiers modèles de la Mia électrique le lundi 25 juillet dernier. Cette citadine trois places risque de beaucoup faire parler d’elle dans les mois à venir.

Mia électrique, le début d’une citadine franco-allemande prometteuse

Après une première apparition réussie au Salon de Genève dernier, les 4 premières unités de la Mia électrique ont foulé le sol azuréen fin juillet. Livrées à la municipalité de Nice, ces 4 unités ont été assemblées dans les usines de Mia Electric des Deux-Sèvres depuis près d’un an.
Le produit final ne laisse personne de marbre : une citadine 3 places avec un conducteur central dont le poids n’excède pas plus de 750 kg. Grâce à cette légèreté et à sa batterie au lithium-ion, la Mia atteint une vitesse de pointe de 110 km/h et dispose d’une autonomie urbaine comprise entre 80 et 100 km.

Les versions grand public prévues de sortie en 2012

Les Mia électriques en cours de production équiperont exclusivement la flotte des voitures d’autopartage de Nice, de La Rochelle, d’Angoulême et de Valence. Le constructeur prévoit cependant un élargissement prochain de la production afin de mettre ce bijou technologique aux mains de tous les automobilistes.
Les particuliers devront attendre la seconde moitié de 2012 pour s’offrir les Mia électriques versions grand public au tarif de 20 000 euros l’unité exonérée des primes mises en place par l’État. Selon Edwin Kohl, président de Mia Electric, les usines des Deux-Sèvres devraient atteindre la production de 1000 voitures par mois d’ici la fin de l’année pour lancer ce modèle sur le marché public.