Les Tesla font fureur en Californie

Alors que les Tesla se vendaient au compte-goutte en France et en Europe, c’est en Californie que les ventes ont connu un boom extraordinaire : 14 voitures immatriculées en 2012, contre 4174 rien que pour le deuxième trimestre 2013 !


tesla-S

Des chiffres peu convaincants en France

Il y a peu, les statistiques des immatriculations des véhicules électriques en France ont été publiées. D’après les chiffres, la Tesla a raté de peu le top 5 des ventes en 2010, avant d’être reléguée à la dixième place des ventes annuelles en 2011. Au cours de l’année 2012, la Tesla pointe à la douzième position des ventes en France. Ce recul a notamment été constaté avec l’avènement de nouvelles marques sur le marché au cours des récentes années, à savoir la Volkswagen Golf, la Renault ZOE, ou la BMW série 1. C’est ensuite que Tesla a connu le succès, outre-Atlantique.

Le filon s’appelle la Californie

D’après les chiffres publiés lundi aux États-Unis, les ventes de voitures électriques Tesla ont connu une nette remontée dans l’État de Californie, soit une hausse de 33% des ventes de Tesla S sur les 12 derniers mois. Selon les documents de l’association des vendeurs automobiles de la Californie, si 14 Tesla uniquement ont été immatriculées en 2012, 4174 l’ont été rien qu’au cours du T2 de 2013. Cette explosion de ventes va évidemment donner de la valeur ajoutée à la marque, notamment impactée sur sa capitalisation boursière.

Petite Tesla deviendra grande

Les professionnels de l’automobile affirment que grâce à ces résultats très satisfaisants, Tesla passe au-devant de grandes marques telles que Volvo, Porsche ou encore Jaguar. La Tesla S, la petite familiale entièrement écologique se vend aujourd’hui pour la somme de 62 000 dollars. Son moteur entièrement électrique dispose d’une autonomie de 430 kilomètres lorsque la batterie est pleine, ce qui est plutôt remarquable, alors que ses concurrents sont bien loin en dessous. Par ailleurs, la capitalisation boursière de Tesla Motors est passée au-devant de celles de grandes marques comme l’italien Fiat ou encore PSA Peugeot Citroën, enlisés dans la crise automobile européenne.

3 Commentaires

  1. Alain 29 août 2013
  2. Marcel Vautour 29 août 2013
  3. cta 8 septembre 2013