Les voitures vertes sont-elles aussi vertes que cela ?

ETA


Alors que tout le monde pensait que les voitures électriques étaient la solution miracle au réchauffement climatique, il semblerait que cela ne soit pas vraiment le cas. En effet, l’Environment Transport Association (ETA) (Royaume-Uni) vient de publier un rapport qui surprend tous les observateurs du monde automobile. Selon ce rapport les voitures électriques seraient plus polluantes que les voitures hybrides et que si le parc automobile actuel se transformait en voiture électrique, cela pourrait conduire à beaucoup plus d’émission de CO2.

L’argument central de ce rapport de l’ETA est que bien que les voitures électriques n’émettent pas de CO2 en elles-mêmes, elles prennent leur énergie du réseau électrique et si celui-ci est dépendant sur le charbon et autres carburants fossiles alors le surplus de demandes d’électricité créera de la pollution.

Andrew Davis le directeur de l’ETA déclare que le but de rapport n’est pas de mettre des bâtons dans les roues de ceux qui veulent voir plus de voitures électriques sur nos routes, mais de faire comprendre que les voitures électriques ne sont pas la solution à tous les problèmes de réchauffements. En effet, il faut prendre en compte que l’électricité n’est pas une manne tombée du ciel et que pour produire de l’électrique nous sommes encore assez dépendants des énergies fossiles. Si le nombre de voitures électriques augmente, cela augmentera la consommation en énergie électrique et les stations de production d’électricité thermique produiront plus de CO2.

Ainsi, il ne faut pas seulement bouger vers les voitures électriques, mais aussi changer la façon dont on produit de l’électricité. Le rapport fait plusieurs suggestions pour que la transition vers l’électrique se passe au mieux. Parmi les recommandations on notera que l’ETA recommande en compteur de consommation électrique dans les voitures et que le taux d’émission autorisé pour les voitures à combustion interne diminue jusqu’à 60g/km d’ici 2025.

L’ETA est une organisation britannique très connue pour son activisme dans le monde des véhicules verts. Elle regarde les choses d’un œil objectif et contribue à faire le lobbying pour la cause environnementale. Avec ce nouveau rapport, on peut être certains que cela fera réfléchir les autorités compétentes. Car pour le moment on parle beaucoup des voitures électriques, mais on parle peu de comment produire cette électricité.

Pensez-vous que cette conclusion de l’ETA soit vraiment objective et totalement indépendante des lobbys pétroliers ? Que pensez-vous de ce rapport ?

6 Commentaires

  1. Alexandre Vallières-Lagacé 12 novembre 2009
  2. Clem 12 novembre 2009
  3. Philippe Carpentier 13 novembre 2009
  4. Michel 13 novembre 2009
  5. michel 13 novembre 2009
  6. Nimbus 13 novembre 2009