L’État français promet d’investir 50 millions d’euros pour les infrastructures de recharge electrique

recharge voiture electrique


En vue d’atteindre l’objectif des 2 millions de voitures à propulsion électrique en circulation d’ici 2020, près de 400 000 bornes électriques sont prévues pour pouvoir soutenir la demande des automobilistes. Ces infrastructures de recharge représentent un coût assez conséquent, surtout pour les collectivités locales. Néanmoins, ce fardeau pourrait s’alléger, puisque le gouvernement a prévu de soutenir ce développement à la hauteur de 50 millions d’euros.

Alors que le territoire français a mis la barre très haute en annonçant 2 millions de véhicules hybrides et électriques sur route à l’horizon 2020, le financement, qui s’élève plusieurs centaines de millions d’euros, n’a pas été encore finalisé. Cependant, cette situation ne devrait pas perdurer vu que le gouvernement a tout récemment pris les devants concernant ce projet. Lors d’une conférence dédiée à la mobilité électrique, Jean-Louis Legrand, qui occupe le poste de coordinateur interministériel des véhicules « décarbonés », a laissé entendre que le développement des bornes de recharge dans le cadre de l’expansion de l’utilisation des véhicules électriques sera appuyé par l’État. Cette aide étatique se présentera sous forme d’une enveloppe d’investissement de 50 millions.

À noter que cette annonce a été suivie par la remise du Livre Vert du sénateur Louis Nègre aux ministres Nathalie Kosciusko-Morizet, Éric Besson, ainsi qu’à Thierry Mariani et René Ricol, occupant le poste de secrétaire d’État chargé des Transports et commissaire général à l’investissement respectivement.

[via les echos]

2 Commentaires

  1. lucdominique 7 mai 2011
  2. brolychan 12 mai 2011