Une Lotus des villes

lotus-mini-electrique


Après des Porsche diesels, des Ferrari hybrides, une Aston Martin mini, voici que Lotus se met dans l’électrique. Déjà présente dans le développement de la Tesla Roadster, et de la  Dodge EV (une Lotus Europa électrique) la firme anglaise va présenter un concept car, particulièrement bien fini. Une micro-car électrique.

Ce n’est pas dans les habitudes des ingénieurs de Lotus de réaliser ce type de voiture tout seul dans leur coin, c’est pour cela que le projet a un commanditaire :  le magazine Automotive Engineer, qui a demandé au bureau d’étude Lotus Engineering de mettre au point un concept de véhicule de ville, citadin et intélligent.

Seulement deux semaines plus tard, au lieu de six pour un véhicule normal, le résultat est une machine extrêmement compacte, de 2,6 mètres (plus petit que l’actuelle Smart ForTwo), 1,6 mètre de large et 1,7 mètre de haut, elle est propulsée par un moteur électrique de 37 kw, le tout fournie par une batterie au libitum-ion, dernier modèle, placée sous le plancher et qui peut être rechargée en 3 h 30 via une prise standard. Le véhicule a une autonomie de 50km seulement mais est capable d’atteindre 105 km/h en vitesse maxi.

L’empattement de deux mètres n’est pas propice aux grandes familles, toutefois, Lotus prévoit de loger quatre personnes, là ou la Smart en loge seulement deux. La disposition des sièges est standard mais les siège avant coulisse largement pour l’accès au place arrière.  Le châssis est constitué d’une  structure Space Frame en aluminium.

Alors quelle avenir pour cette Lotus des villes ?

Le magazine commanditaire Automotive Engineer, indique que le véhicule n’a pas été conçu pour être une Lotus dans le catalogue de la marque, mais un concept qui pourrait être construit  par un constructeur tiers. Un coup qui n’est pas pour rien donc et qui sera prochainement proposé aux clients de la marque. Nous pouvons penser que le propriétaire de Lotus, la marque malaise Proton, sera intéressée par le concept pour établir un retour en Europe et dans le monde, d’autant plus que le concept Lotus est modulaire est permettra de construire une citadine et une véhicule utilitaire sur la même base technique.

Source : Automotive Engineer

1 commentaire

  1. Neoseifer 22 juillet 2009