Mia Génération rachète Mia Electric

On prend les mêmes et on recommence. En effet, Mia Génération vient de payer 1,35 millions de dollars pour le rachat des brevets, l’outil de production ainsi que la marque. Objectif avoué : relancer la production dès la deuxième moitié de 2015.


mia electric

Mia Electric change de main…

Mia Génération est un consortium qui rassemble la holding Fulmen, le coréen Kokam, ainsi que le fonds d’investissement Focus. Cet ensemble vient tout juste de racheter la marque Mia Electric ainsi que ses brevets et son outil de production pour la somme de 1,35 million d’euros. Pour rappel, la personne qui préside ce consortium n’est autre que Michèle Boos, celle qui fut à la tête de Mia Electric autrefois.

Et de siège social

Mia Génération ne cache pas ses ambitions : elle compte bien remettre la production de voitures électriques sur les rails d’ici la deuxième moitié de 2015. La fabrication des voitures ne se fera toutefois pas au niveau du siège historique de la marque à Cerizay, mais en Vendée où se trouve le nouveau siège social.

Une politique commerciale inchangée

Peu de détails filtrent sur la stratégie de Mia Génération en ce qui concerne la commercialisation des voitures électriques de la marque, mais une chose est sure : les prix pratiqués resteront toujours sous la barre symbolique des 10000 euros comme ils l’ont été auparavant.

Mia Electric a fait des heureux

Certains acquéreurs ont pu profiter d’opportunités en or il y a peu de temps, car Mia Electric avait bradé 60 voitures à des prix situés entre 3000 et 6500 euros avant que Mia Génération ne rachète la marque. Il faut noter qu’une trentaine sur ces soixante étaient en parfait état de marche.

sources : avem