Mitsubishi et le groupe Peugeot-Citroën formalisent leur accord

mitsubishi-peugeotcitroen


En Mars dernier les constructeurs Mitsubishi et Peugeot-Citroën étaient déjà tombés d’accord pour fabriquer et commercialiser des voitures électriques. Cependant, ce n’est que vendredi dernier que cet accord est devenu officiel. En effet, vendredi dernier Mitsubishi et le groupe Peugeot-Citroën ont signé un accord pour formaliser et préciser les termes de cette coopération. Les termes de cet accord stipulent que Mitsubishi va fournir des voitures électriques alors que Peugeot-Citroën commercialisera ces véhicules en Europe sous ses propres marques différentes.

Dès 2010 les premières voitures sortant des usines du japonais Mitsubishi seront commercialisées. Ces voitures électriques seront disponibles sous la marque Peugeot et Citroën. Jean-Marc Sarret un porte-parole du groupe français a annoncé espérer vendre 25 000 véhicules électriques issus de cet accord par an.

Cet accord est bénéfique pour les 2 groupes, car il permet à Mitsubishi de mettre un pied en Europe et Peugeot-Citroën bénéficie d’un système électrique déjà fonctionnel diminuant ses couts de recherche et développement.

Avec l’aboutissement de cette entente, les prochaines voitures électriques qui seront commercialisées en 2010 seront des voitures avec une carrosserie nouvelle (Peugeot et Citroën), mais qui utiliseront le châssis de l’I-MIEV.

Même si on sait que la base des nouvelles Peugeot et Citroën qui arriveront en 2010 sera des I-MIEV à la base, le groupe Peugeot-Citroën n’a pas encore annoncé quelles seront les modifications qu’elle compte apporter à l’I-MIEV pour la transformer en une Peugeot ou une Citroën.

Néanmoins, on peut quand même déduire un certain nombre de choses sur ces nouvelles voitures électriques. Ainsi, les nouvelles voitures Peugeot-Citroën issues de cet accord seront surement des petites voitures urbaines. Il est aussi très probable que Peugeot-Citroën utilise le système de propulsion de l’I-MIEV tel quel. De ce fait, on peut estimer que les voitures auront une autonomie de 130 à 160 km et que celles-ci pourront faire du 130Km/h. La voiture pourra aussi être rechargée à 80 % en moins d’une demi-heure en mode rapide. Ce temps de charge très rapide devrait être un atout important lors de la commercialisation de ces nouvelles voitures. On notera que le prix d’une I-MIEV au Japon tourne autour de 34 000 euros. Mais aucun prix n’a été annoncé pour l’Europe. On en saura surement plus sur ces voitures électriques Peugeot et Citroën au cours du prochain salon automobile de Frankfurt.