Nissan annonce la production de la Leaf au Royaume-Uni

Le constructeur automobile nippon Nissan a récemment annoncé l’installation d’une de ses unités de production à Sunderland, en Grande-Bretagne.


Cette usine de production aura pour but principal la manufacture de la Nissan Leaf, qui sera mise en vente au Japon, aux États-Unis et dans certains pays européens dès la fin de l’année et dans le monde entier en 2012.

Selon le constructeur japonais, la Nissan Leaf sera la première voiture électrique qui sera produite en masse.

Le partenaire nippon du constructeur français Renault avait, il n’y a pas très longtemps de cela, annoncé son intention de produire des batteries pour ses véhicules électriques dans son usine de Sunderland, ou sont employées 4 000 personnes.

Cette nouvelle vient donc appuyer sa stratégie de déploiement qui vise à produire 50 000 unités de la Nissan Leaf par an.

Nissan mise gros sur le développement de l’automobile durable et propre, ayant même fait la prédiction que 10 % du marché mondial de l’automobile sera occupé par les véhicules dits alternatifs en 2020.

Cette prédiction semble d’autant plus vraie, car de plus en plus de constructeurs investissent dans les technologies propres telles que l’hybride, le tout électrique et les piles à combustible.

Renault-Nissan compte investir la somme de 420 millions de livres (468 millions d’euros) dans l’usine de production de Sunderland. Le gouvernement britannique semble plus que ravi d’accueillir le constructeur sur ses terres, car elle a aussi participé à son développement, en faisant un investissement de plus de 20 millions de livres.