Nissan renforce sa position en Europe en installant 400 bornes de rechargements rapides pour voiture électrique

En l’espace d’une trentaine de minutes, les propriétaires de véhicule électrique pourront recharger à 80 % les accumulateurs de leur voiture. Les bornes de rechargement rapide que Nissan installera dans une dizaine de pays européens seront dotées d’une puissance de 50 Kwatts.


400 bornes de rechargements en Europe

Le constructeur Nissan frappe un grand coup sur le marché des véhicules électriques. Celui-ci vient de lancer son projet, visant à mettre en place dans une dizaine de pays européens quelque 400 points de rechargement rapide avant la fin de cette année. La firme nipponne a choisi la ville d’Haguenau (Alsace) et celle d’Amersfoort (Hollande) pour accueillir les premières bornes de cette campagne. Celles-ci, fabriquées selon le standard nippon Chademo, permettront également de réalimenter certains modèles de voitures électriques comme le Peugeot iOn et la Citroën C-Zéro.

Nissan travaillera avec 5 partenaires

Nissan se chargera elle-même de la fabrication des 400 dispositifs de recharge rapide entrant dans le cadre de ce projet de lancement. L’action sera menée par la suite avec des partenaires européens à qui seront confiées la production et la commercialisation des infrastructures de recharges. L’entreprise japonaise délivrera des licences de fabrication de sa prise électrique à la firme allemande, Siemens, les sociétés espagnoles Circutor et Endesa ainsi que le promoteur portugais Efacec et DBT, un opérateur français.

Tirer le prix vers le bas

Le constructeur nippon, grâce à ce projet, marquera des points auprès des consommateurs. La firme veut également tirer le prix de ces infrastructures vers le bas. En effet, Nissan se dit en mesure de proposer un tarif de 10 000 euros, soit deux fois moins élevées que celui du marché, pour sa borne à haute puissance. L’offre de la société nippone présente ainsi un avantage pour les communes et les entreprises, qui investissent dans les véhicules électriques. Elle permet par la même occasion de développer le standard Chademo en Europe.

source : usinenouvelle