Nissan propose un superbonus de 10 000 euros dès cette année

Si l’application d’une augmentation du superbonus est prévue par le ministère de l’Économie à destination des acquéreurs de véhicules électriques en France, c’est Nissan qui prend les devants et se lance en éclaireur.


nissan leaf

Dans le cadre d’une politique de promotion de la mobilité propre en France, le ministère de l’Économie a prévu une hausse du bonus de mise à la casse octroyé aux acheteurs de véhicules électriques qui envoient à la casse un véhicule diesel de plus de 13 ans. Ainsi, cette prime passerait de 6300 euros à 10 000 euros à partir de 2015. Mais Nissan estime cette date trop éloignée à son goût et a décidé de faire bénéficier ses clients d’un superbonus à sa manière. En effet, le président de Nissan dans la zone Europe de l’ouest, Bernard Loire, a affirmé que la firme projette de rendre ce bonus plus large et plus simple.

Dès maintenant et ce, jusqu’au 31 décembre, tout acheteur d’une Nissan électrique qui mettrait une voiture diesel à la casse se verrait bénéficier d’une remise de 10 000 euros. Mieux encore, les véhicules de 10 ans sont inclus dans cette remise à la casse, alors que l’état a annoncé 13 ans de son côté. Concrètement, cette réduction est composée de 2200 euros de reprise des véhicules usés, 6300 euros de bonus écologique, ainsi que 1500 de remise offerte par Nissan.

Ainsi, le véhicule utilitaire NV200 serait proposé à 20 870 euros en version Evalia contre 10 610 euros en version fourgon. Par ailleurs, la Nissan Leaf serait accessible à 14 390 euros. Logiquement, ce superbonus devrait impacter sur la volonté des Français à acheter un véhicule propre. À terme, Nissan vise à mettre en place un parc automobile électrique suffisamment important pour permettre des investissements en bornes de recharge.

source : generation nt

1 commentaire

  1. Gérard 8 novembre 2014