Nouveau Bonus pour les véhicules électriques

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement au sein du nouveau gouvernement français productif a présenté son programme de soutien à l’industrie automobile. Les véhicules électriques et hybrides y bénéficient d’un large soutien à travers diverses mesures et subventions.


L’aide à l’achat renforcée

Comme il l’a annoncé, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a annoncé mercredi 25 juillet son plan de soutien au secteur automobile. La part belle a été faite au véhicule électrique qui bénéficie d’une large palette de mesures d’appui et d’aide au développement de la part du nouveau gouvernement français. Ainsi, en contrepartie d’une production entièrement effectuée sur le sol français, l’aide financière accordée aux acquéreurs d’une voiture électrique neuve s’élèvera à 7000 euros contre 5 000 euros actuellement. Les modèles neufs hybrides se verront accorder à l’achat une subvention de 4 000 euros soit une hausse de 2 000 euros. Les constructeurs devront par ailleurs maintenir leurs prix pour profiter de ces mesures. Afin de défendre le secteur, la France entend demander à l’Union Européenne d’être plus vigilante sur la convention de libre échange signé avec la Corée du Sud.

Bonus-Malus et larges subventions prévues

Arnaud Montebourg propose également de poursuivre le dispositif Bonus Malus récompensant les modèles les moins polluants aux dépens des plus nocifs pour l’environnement. Ainsi, en fonction du rejet de CO2, les conducteurs se verront imposé d’un bonus compris entre 200 à quelque 500 euros ou d’un malus dont la fourchette oscille entre 200 euros et 3 600 euros. Par ailleurs, un crédit recherche de 350 millions d’euros sera dédié aux programmes de recherche et développement en plus de la mobilisation d’un fonds destiné à soutenir le financement des entreprises sous-traitantes du secteur automobile. Enfin, le gouvernement français promet la mise en place d’un réseau de bornes de recharge à travers le territoire et de montrer l’exemple en se dotant d’un parc de véhicules de fonction électriques.

2 Commentaires

  1. Arno 27 juillet 2012
  2. Bruno 14 août 2012